Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Une bande démo des Beatles vendue plus de 70 000€ aux enchères !

Une bande démo des Beatles vendue plus de 70 000€ aux enchères !

Decca Audition Tape : une bande démo des Beatles datant de 1962 a été vendue plus de 70 000€ !

The Beatles : Decca Audition Tape – 1962


Une bande démo des Beatles datant de 1962 a été adjugée à plus de 70 000€ selon le site d’enchères Sothebys.com ! Il s’agit d’un exemplaire qui appartenait à Brian Epstein, mis en vente par son neveu. Et nous allons voir que cette bande n’est pas seulement la première démo enregistrée par les jeunes Beatles : elle a une symbolique bien particulière, qui en fait un objet inestimable pour les fans du groupe.


Une bande magnétique de 6.35 mm sur bobine Philips


Un peu de technique d’abord. Ces enregistrements datent d’une session organisée le 1er Janvier 1962 au studio Decca de Broadhurst Gardens, dans la banlieue de Londres. Il s’agit d’enregistrements mono sur bande magnétique open reel de 6.35 mm, montée sur bobine Philips (127 mm). La durée de la bande est de 15 minutes et 20 secondes, avec une vitesse de 19,1 cm par seconde. Elle se compose de 7 morceaux, et porte la mention « 2 ». Cette mention « 2 » est également reportée sur le coin supérieur gauche de la pochette. Il s’agit donc de la deuxième partie de la session d’enregistrement effectuée au studio Decca, durant laquelle 15 titres avaient été immortalisés. Essentiellement les mêmes titres que ceux joués pendants leurs shows au Cavern Club de Liverpool…


La bande magnétique open reel sur sa bobine Philips

Cette bande est la seconde partie d’une session de 15 titres


La bande en question porte le nom de Decca Audition Tape. Elle a été adjugée pour exactement 62 500 livres le 13 décembre 2019. Les titres inclus sont « Money », « The Sheik of Araby », Memphis Tennessee », « Three Cool Cats », « Sure to Fall », « September in the Rain » et « Like Dreamers Do ». C’est l’une des toutes premières tentatives de management de Brian Epstein, et une énorme opportunité pour ce qui n’est alors qu’un jeune groupe de musiciens. Les 15 chansons de cette session se divisent en deux bandes, afin de proposer des titres aux introductions et aux fins soignées. Probablement pour flatter les oreilles de la direction du label Decca, dans l’espoir que l’un des morceaux de cette session devienne leur premier single.


La boîte de cette bande datant de 1962 porte l'inscription "2", dans le coin supérieur gauche.

En 1962, pour Decca, les Beatles n’ont aucun avenir


Les Beatles repartent alors pour Liverpool, quasiment persuadés d’obtenir un contrat avec la maison de disques… C’était sans compter l’avis d’un visionnaire qui pour le coup, n’a pas eu beaucoup de flair ! En effet, le responsable de la division « découverte des nouveaux artistes » chez Decca a confié à Epstein que « les groupes de guitares sont finis », avant d’ajouter que « les Beatles n’ont aucun avenir ». Allez savoir pourquoi, le label a tout de même signé un groupe baptisé Brian Poole and The Tremeloes… Il se murmure toutefois que les Beatles auraient pu être à l’origine du refus. Mais rien de certain puisque le groupe n’a, à notre connaissance, jamais été très explicite sur le sujet.


The Beatles jouant au Cavern Club, au début des années 60.

Une bande authentifiée par l’historien Mark Lewisohn


Et gare à celui qui pense que cette bande démo des Beatles de 1962 est une fausse. Avant de proposer un certificat d’authenticité signé par le neveu de Brian Epstein, Sotheby’s a mené sa petite enquête. Ils ont fait appel à Mark Lewisohn, un historien spécialiste des Beatles, pour authentifier la bande. Celui-ci s’est notamment appuyé sur deux enregistrements : Three Cool Cats et September in the Rain. Le premier titre dure 4 secondes de plus que toutes les autres versions connues. Quant au second, il se termine par une note de basse plus longue que les morceaux que nous connaissons. Il est donc impossible que ces chansons soient des transferts sur bande obtenus avec d’autres supports comme matériel source.


Le certificat d'authenticité fourni avec la bande, signé par le neveu de Brian Epstein

Des morceaux connus, mais sur un support chargé d’histoire


Pour info, les morceaux de cette bande démo des Beatles de 1962 ne sont pas uniques. Les premiers bootlegs de cette Decca Audition Tape sont apparus au milieu des années 70. De plus, sur les 7 chansons, 3 ont été intégrées dans la compilation The Beatles Anthology I. Il n’en reste que cette bande est une pièce extrêmement précieuse de part sa provenance (Brian Epstein), mais aussi de part le rôle important qu’elle a joué pour le décollage du groupe. En effet, après l’échec chez Decca, Brian Epstein a pu faire réaliser un acétate de la bande, afin de faire écouter le travail des Beatles aux autres maisons de disques. C’est George Henry Martin, alors responsable du label Parlophone (division d’EMI), qui décide de les signer en juin 1962. Bien vu !


Le coffret livré avec la bande pour la vente Sotheby's

Dans la même veine, on pourrait citer le contrat original signé entre les Beatles et Epstein. De mémoire, celui-ci avait été vendu plusieurs centaines de milliers de dollars ! Sans oublier les lunettes de John Lennon : seulement 161 000€…


Le premier contrat signé entre Epstein et les Beatles

Les lunettes de John Lennon (1968), adjugées 161 000€ !

Sources : Sothebys.com, Sound&Vision


A consulter également :
Le Système Hi-Fi De Steve Jobs : pas si déraisonnable que ça ?
Découvrez Sur Quel Système Hi-Fi Serge Gainsbourg Écoutait Sa Musique !
A Quoi Ressemblait Une Revue Hi-Fi En 1979 ? Et Une Pub Cobra ?
A Quoi Ressemblait Un Magasin Image & Son Il Y A 15 Ans ?
Ken Ishiwata Vous Raconte L’histoire De La Hi-Fi
Les Chansons Interdites Par La BBC Pendant La Guerre Du Golfe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !