Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Ken Ishiwata vous raconte l’histoire de la Hi-Fi

Ken Ishiwata vous raconte l’histoire de la Hi-Fi

Histoire de la Hi-Fi par Ken Ishiwata

L’histoire de la Hi-Fi et de Marantz par Ken Ishiwata


Après une collaboration de 41 ans avec la firme japonaise Marantz, le grand Ken Ishiwata quitte le navire ! L’information est tombée en mai, à l’occasion d’un communiqué de presse émanent du groupe Denon Maranz (D+M Group). Une annonce qui intervenait le lendemain du rachat de la division Home Audio des marques Pioneer et Onkyo… Toujours est-il que la raison officielle invoque une fin de contrat entre Mr Ishiwata et Marantz, qui auraient décidé de mettre fin à cette aventure d’un commun accord. Hommage ou opportunisme, nous avons décidé de diffuser cette vidéo retraçant l’histoire de la Hi-Fi depuis ses balbutiements. La qualité de la vidéo n’est pas exceptionnelle, mais le contenu est hautement intéressant. Bon visionnage !



A propos de Marantz

La première électronique Marantz a été élaborée au tout début des années 50 par son fondateur historique Saul B. Marantz, dans sa maison new-yorkaise de Kew Gardens. Après un rachat par Superscope en 1964, la firme commence à fabriquer ses électroniques au Japon, pays alors réputé pour le sérieux de ses chaînes de fabrication. C’est grâce à son partenariat avec Standard Radio Corp que Marantz se lance dans l’aventure nippone en 1966 ! En 1975, Standard Radio Corp devient Marantz Japan Inc, alors que quelques années plus tard, Superscope revend la marque-mère Marantz (et non Marantz Japan Inc) et son réseau de distribution à Philips. Nous sommes en 1980.

C’est peu de temps après le décès de Saul B Marantz que Marantz Japan Inc acquiert la marque et toutes ses filiales de vente en 2001. L’année suivante, Marantz fusionne avec Denon pour former le groupe D&M Holdings. Enfin, après 28 longues années de partenariat, Philips vend ses dernières parts de la société D&M Holdings. Pourquoi vous raconter tout cela ? Pour une chose très simple, mais hautement louable : malgré les jeux du capitalisme et les aléas de l’économie, Marantz s’est efforcé durant plus de 6 décennies à développer des électroniques audiophiles et innovantes, à l’image des mythiques Consolette (la première du nom), Model 25, Model 333 ou Model 4400. Mais Marantz, c’est aussi, en plus de Saul B Marantz, Ken Ishiwata. Ce japonais rejoint le groupe en 1978, et gagne très vite le grade de Responsable du Développement. Aujourd’hui, il est l’une des personnes les plus influentes de la galaxie Hi-Fi, et continue de donner son approbation avant la moindre mise sur le marché. Il est aussi à l’origine de certaines électroniques de pointe, que l’on peut notamment retrouver sur les amplis Marantz « KI ». Une vraie légende de la Haute-Fidélité !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !