Vous êtes ici
Accueil > Actuellement chez Cobra > Velodyne Acoustics : les meilleurs caissons de grave ?

Velodyne Acoustics : les meilleurs caissons de grave ?

Velodyne : les meilleurs caissons au monde ?

L’histoire de Velodyne commence en 1983 dans la Silicon Valley. A cette date, son fondateur Dave Hall lance le caisson de grave ULD-18 porteur d’une invention alors qualifiée de révolutionnaire. Ce produit est le premier du genre à exploiter un servo-système à haut gain basé sur un accéléromètre, autorisant un contrôle jusqu’ici inégalé de la membrane. Les performances exceptionnelles de ce caisson lui ont valu plusieurs récompenses prestigieuses… C’est aussi le point de départ d’une longue histoire !

L’histoire de Velodyne : des basses parfaites, depuis 35 ans

Comme nous l’évoquions en introduction, Velodyne fait immédiatement parler d’elle en 1983 grâce à une invention permettant d’améliorer significativement la restitution des basses fréquences. Cette invention présente sur le caisson de grave ULD-18 fait en effet appel à un servo-système à haut gain basé sur un accéléromètre. Le contrôle sur la membrane du haut-parleur est ainsi grandement améliorée. Le subwoofer ULD-18 obtient une douzaine de récompenses internationales et de recommandations, dont le Special Engineering Award de 1984. De nombreuses autres inventions suivirent, toutes aussi significatives les unes que les autres : Dual Tandem Voice Coil, Energy Recovery Amplifier, Digital High Gain Servo-Control… 2003 est aussi une année clé puisqu’elle voit Velodyne introduire le premier caisson de basses au monde doté d’un processeur de signal numérique. Cette avancée permet d’atteindre une nouvelle étape en matière de précision sonore et de fiabilité.  En 2019, Velodyne Acoustics déménage à Hamburg, suite au rachat par Mansour Mamaghani d’Audio Reference. Velodyne demeure plus que jamais le spécialiste du caisson de grave !

La presse encense les « meilleures caissons de grave du monde »

« A chaque fois que Velodyne lance un nouveau caisson de basses, c’est toute la terre qui tremble… Littéralement ! » (Stereophile). Cette citation de l’éminente revue Stereophile résume bien l’aura dont jouit la marque depuis sont lancement en 1983. Et la reprise par l’allemand Audio Reference sous l’impulsion de son CEO Mansour Mamaghani n’a rien changé à la chose. Désormais basée à Hamburg, la firme aux racines californiennes plait toujours autant. Leur dernier fait d’armes n’est autre que la série Deep Blue lancée en 2021. Testé par What Hi-Fi, le modèle Deep Blue 12 brille par ses performances incroyables et son coffret compact. « En gardant les choses simples et en s’appuyant sur les forces de la marque, les nouveaux propriétaires de Velodyne ont donné naissance à un champion ! Le DB-12 n’est pas seulement un caisson extraordinairement bon : il est aussi vendu à un prix tellement intéressant que nous avons dû vérifier le par deux fois. Une affaire ! » (What Hi-Fi).

Ce succès ne doit rien au hasard. Depuis le début, toutes les ressources de Velodyne en matière de recherche et développement sont consacrées aux caissons de grave. C’est d’ailleurs l’entreprise disposant du plus de brevets au monde pour cette typologie de produits, avec près de 200 dépôts à ce jour !

A consulter également :
Enceintes compactes et caissons de grave en Hi-Fi…
Les secrets du caisson de grave (1995 – 2017) : placement, fréquence de coupure…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !