Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Google STADIA : la nouvelle plateforme de Cloud Gaming

Google STADIA : la nouvelle plateforme de Cloud Gaming

La nouvelle plateforme de Cloud Gaming : Google Stadia

STADIA… Si vous ne connaissez pas encore ce nom, c’est normal car il s’agit tout simplement de la prochaine plateforme de jeux vidéo imaginée par Google. En effet, l’innovante et incontournable compagnie de Mountain View est bien décidée à révolutionner l’univers vidéoludique. Mais comment ? En « offrant » au monde, une plateforme de « Cloud Gaming » baptisée Google Stadia.


Google Stadia, la nouvelle manière de jouer aux jeux vidéo selon google !

Le marché du jeu vidéo en France


 Le jeu vidéo est l’un des divertissements  les plus populaires de notre époque et la France ne fait pas exception. Ainsi, que cela soit sur mobiles, tablettes, ordinateurs, boîtiers Tv et consoles de salon; la majorité d’entre nous a déjà vécu une expérience vidéoludique. Par conséquent, en 2018, près de 51% de français jouent régulièrement aux jeux vidéo pour une moyenne d’âge de 39 ans. Pour rappel, la population française est estimée à près de 67,19 millions de personne en 2018 (chiffre INSEE).  De plus, afin de tordre le cou aux idées reçues, sachez que 47% des joueurs français sont des femmes. Et bien entendu, les chiffres mondiaux sont encore plus parlants. Il n’est donc pas étonnant de voir l’un des GAFA (le « Big Four » : Google, Apple, Facebook, Amazon) s’intéresser à cet industrie et à un potentiel marché très lucratif.


Le Cloud Gaming


Le jeu à la demande ou encore « Cloud Gaming » (jeu dans le nuage) mélange les technologies du jeu vidéo et du streaming (lecture en continue). En effet, il s’agit d’une technologie permettant de jouer à des jeux vidéo sans se soucier des performances d’une console physique ou d’un ordinateur. Grâce à cette solution, vous jouez à vos jeux depuis l’écran de votre ordinateur ou depuis votre téléviseur.  Ces derniers tournent effectivement sur des serveurs à distance où ils sont hébergés. C’est grâce à une connexion internet que  le serveur vous renvoie la vidéo du jeu avec lequel vous interagissez. Vous comprenez alors mieux la notion de « streaming ».

Le Cloud Gaming : Une nouvelle façon de jouer.

Les avantages du Cloud Gaming ?


Jouer « dans le nuage » apporte simplicité et réduction des coûts d’accès puisque le jeu se stocke sur des serveurs dédiés. Ainsi, vous n’avez plus besoin de supports CD, de cartouches et de téléchargements. En effet, un écran vidéo éventuellement accompagné d’une manette est votre seul compagnon de jeu. L’ensemble se lie à internet via un boîtier internet ou une connexion 5G ( ?) qui fait office de passerelle. Enfin, la connexion internet se doit d’être suffisante pour supporter l’envoie des données du jeu au serveur et le retour d’image compressée. Par conséquent, il n’y a plus qu’à sélectionner le jeu de son choix dans un catalogue à disposition et vous jouez comme sur un nuage.


Google n’est donc pas le premier acteur à s’intéresser aux jeux à la demande avec son futur Stadia. En effet, du fabricant de consoles, au fournisseur d’accès internet en passant par la petite entreprise innovante ; de nombreuses sociétés explorent ce nouvel eldorado. En effet, il ne demande qu’à être conquis afin d’attirer des millions de potentiels joueurs de par le monde. Par conséquent, Sony Computer Entertainment avec Playstation Now (anciennement Gaikai™), GeForce Now™ de NVIDIA ou encore Shadow de Blade sont quelques un des meilleurs exemples actifs de « Cloud gaming et Cloud Ccomputing ».



Google STADIA, la plateforme de jeux à la demande de Google


C’est lors de la dernière « Game Developers Conference »  que Google présente sa nouvelle plateforme de gaming : Stadia. Réservé aux professionnels, cet évènement se déroulait du 18 au 22 mars dernier à San Francisco. Ainsi, dans ce cadre qui réunit la crème de la crème des développeurs de l’industrie vidéoludique, Google avait la meilleure scène possible pour présenter son nouveau service.

Google présente sa plateforme de Cloud Gaming à la « Game Developers Conference »
Google présente Stadia lors de
la « Game Developers Conference »

La volonté de Google avec Stadia


Avec STADIA, Google souhaite moderniser notre façon de jouer aux jeux vidéo de qualité. Elle désire donc démocratiser l’accès aux jeux AAA que l’on peut comparer aux « blockbusters » ou aux films plébiscités par la critique. Comment Google compte y arriver ?

Keynote de présentation de Google Stadia

  • Tout d’abord, Stadia vous permet de jouer depuis de nombreux appareils. Ordinateurs portables, ordinateurs de bureau, certains smartphones, tablettes et autres téléviseurs avec navigateur Chrome ou avec Chromecast.  En conséquence, tous ces médias vous permettent d’accéder à la plateforme Stadia grâce à une connexion internet haut débit.
  • Stadia émancipe la plateforme de vidéo YouTube. En effet, elle vous permet de passer du streaming vidéo à du jeu en streaming en un tour de click. Ainsi, l’expérience en est multiple et innovante.
  • Techniquement, Stadia exploite la résolution 4K HDR en 60 FPS. Bien entendu, la résolution d’affichage de votre écran, ainsi que la bande passante de votre connexion internet entre en ligne de compte. Il faut donc prendre conscience des caractéristiques techniques de votre écran et de votre connexion afin d’exploiter cet offre de gaming en streaming à son plein potentiel.

Stadia, une technologie évolutive


Google souhaite mettre en place une plateforme ludique, simple, pratique et évolutive. Ainsi, dans le futur, la filiale d’Alphabet envisage la prise en charge de la résolution 8K en 120 images par seconde. Rien de moins alors qu’aujourd’hui, certaines consoles ont du mal à proposer du 60 FPS en 4K… Il va sans dire que la force de Google réside dans ses centres de données (data center) et ses serveurs. Mais Google met tout de même à contribution le fondeur AMD afin d’exploiter leur tout nouveau GPU d’une puissance de 10.7 téraflops. Ainsi, les « data center » seront gonflés à bloc afin de jouer dans les meilleures conditions possibles.

Cercle vertueux du Cloud Gaming de Google Stadia
Cercle du Cloud Gaming de Google Stadia

Plusieurs fonctionnalités


On commence par regarder une vidéo d’un jeu sur YouTube. Puis, d’un simple clic, il est possible de lancer Stadia pour commencer à y jouer sur son ordinateur. Ensuite, on arrête la partie pour la reprendre plus tard sur sa tablette ou l’écran de son téléviseur. Voilà dans les grandes lignes, la façon dont Google espère que vous allez utiliser sa plateforme.  D’autres fonctionnalités sont annoncées comme « Crowd Play » ou « State Share ». Ainsi, la première permet de demander à rejoindre la partie d’un livestream. Quant à la seconde, elle donne la possibilité de partager un « instant » donné de votre partie. La fiabilité et la sécurité sont les maîtres-mots de ce service de Google grâce à l’utilisation du réseau interne de Google.


Une vraie manette dédiée Stadia


Le jeu « Doom Eternal » est l’un des jeux avec lesquels il sera possible de faire ses premières armes en 4K HDR et 60 fps. Par ailleurs, pour les aficionados des consoles de jeux, une manette Stadia est disponible. En effet, cette manette rechargeable se connecte en Wi-Fi™ avec l’interface Stadia afin d’optimiser l’expérience de jeu. Ainsi, les fonctionnalités de base d’une manette sont bien entendues présentes avec en prime un bouton Google Assistant. Mais pour ceux qui ne souhaitent pas investir dans cette manette, les « controller » Bluetooth® du marché ainsi que le couple souris/clavier sont compatibles avec la plateforme de Google.

Manette de jeu vidéo Google Stadia

Un studio d’édition Stadia et des partenaires


Google fait les choses en grand comme le prouve la création d’un studio d’édition exclusif. Ainsi, Stadia Games and Entertainment voit le jour afin de développer des titres exclusifs pour la plateforme Stadia. Mais en plus, Google peut compter sur le partenaire privilégié qu’est l’éditeur français Ubisoft pour l’épauler. En effet, le célèbre Studio devrait ouvrir son catalogue au service de Google comme le prouve l’annonce autour de « Doom Eternal ». Mais ce n’est pas tout car plus d’une centaine de studios ont reçu des kits de développement. Et si cela ne suffisait pas, les célèbres moteurs de jeu vidéo Unity (unity Technologies) et Unreal (Epic Games) supportent le projet de Google. On peut dire que les bonnes fées se penchent avec bienveillance sur le berceau de Stadia.

Unreal Engine
Le moteur Unreal Engine, l’un des partenaires privilégiés

Google Stadia, continue ? Yes/No


Avec un lancement prévu dans le courant de l’année 2019 aux États-Unis et en Europe, quelques inconnues demeurent. Tout d’abord le prix du service qui est estimé par certains cabinets spécialistes aux alentours de 15€. D’autre part, il faut penser aux contraintes techniques réelles en utilisation. En effet, quid de la bande passante qui doit être suffisante ou du temps de latence qui interroge. En conclusion, pour se taper une part du gâteau ou devenir le nouveau chérif dans la ville de « Cloud Gaming », la plateforme Stadia de Google devra montrer patte blanche et convaincre. Dans tous les cas, chez Cobra, nous avons hâte de tester le service sur un Tv LED, OLED ou QLED.

(Sources : Google Store, Google Cloud, Presse-citron, Stadia.dev, Generation NT, L’Usine Digitale)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !