Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Découvrez l’histoire de la marque anglaise Rega !

Découvrez l’histoire de la marque anglaise Rega !

Rega Research

La marque Rega a été déposée en 1973 par Roy Gandy et son associé Tony Relph. Elle fabrique des électroniques audiophiles et des platines vinyles de haute qualité, réputées dans le monde entier.


Roy Gandy et sa passion pour la haute-fidélité


A 18 ans, Roy Gandy construit sa première paire d’enceintes. Peu de temps après, un de ses amis lui fait écouter son système Hi-Fi, et le jeune Roy comprend que la platine dont il dispose peut largement être améliorée. Il entreprend alors la modification d’une platine Collaro récupérée à la poubelle, puis celle d’une Connoisseur qui lui avait été donnée par un copain. Le fondateur de Rega se retrouve ensuite à travailler pour Ford, tout en passant le plus clair de son temps à installer des systèmes Hi-Fi ou à fabriquer des enceintes pour les revendre. Las de réparer des platines, Roy se dit qu’il pourrait en vendre…


Site de Park Street

La première platine vinyle Rega voit le jour en 1973


De cette frustration nait la première platine vinyle Planet, ainsi que la société Rega en 1973 (contraction des patronymes des deux fondateurs RElph et GAndy). Roy quitte Ford pour se concentrer sur sa nouvelle activité. Le partenariat avec Tony Relph prend toutefois rapidement fin, et Roy se retrouve seul à la tête de Rega avant que Terry Davies ne le rejoigne. En 1975, la Planar 2 est lancée : elle va vite s’imposer comme la meilleure platine vinyle abordable du marché. La Planar 3 est lancée deux ans plus tard, et la marque achète un vieux moulin pour en faire son nouveau lieu de production. Il est acquis en 1980 par la marque dans une zone résidentielle de Westcliff-On-Sea dans l’Essex pour la somme de 30 000 livres.


Assemblage de platines

1983 : la fabrication des bras de lecture se fait désormais en interne


Il faudra attendre 1983 pour que Rega prenne la décision de fabriquer ses bras de lecture en Angleterre. Alors qu’il achetait ses bras à des firmes japonais ou danoises, il trouve un fondeur prêt à travailler avec lui et développe une nouvelle méthode de fabrication permettant la réalisation d’un tube fait d’une seule pièce. Les bras de lecture RB300 et RB250 voient le jour ! Le RB300 est tellement impressionnant qu’il suscite l’étonnement : les spécialistes se demandent alors comment un bras aussi long peut être produit avec autant de précision… Pendant 5 ans, Rega produit aussi des cellules phono (R100, RB100), fabriquées sur cahier des charges au Japon.


Contrôle des bras

Aujourd’hui, Rega fabrique plus de 2000 platines vinyles par mois


Là encore, Roy Gandy n’est pas satisfait et perçoit les limites de la sous-traitance. Il entreprend en mars 1988 la fabrication des cellules Bias et Elys en Angleterre. Elles seront vendues à plus de 1000 exemplaires dès le premier mois ! En 1989, Rega commercialise les enceintes Ela qui sont d’abord fabriquées au Danemark, puis en interne. La firme connait ensuite une forte expansion au début des années 90, et commence la production d’électroniques audiophiles. Deux amplis, Elex et Elicit, viennent alors compléter la gamme de produits Rega. Une nouvelle usine est créée en 1992 pour produire les enceintes et les amplis de la marque. Aujourd’hui, Rega fabrique plus de 2000 platines par mois, et emploie près de 90 salariés… Une vraie success story !


Conception d’électroniques

Venez tester les platines vinyles et les électroniques de la marque Rega dans les auditoriums Cobra de Boulogne-Billancourt, Paris 11 et Paris 17. Vous ne serez pas déçu !




A consulter sur le même sujet :

Découvrez Les Dates Clés De L’histoire Focal
Vidéo Sur L’histoire De La Hi-Fi Par Ken Ishiwata (Marantz Inside)
Appareils Insolites Disparus #6 : Le CD-4 (Quadriphonie)
Les Appareils Insolites Disparus #1 : Lecteur Cassette Pour Vélo
Appareils Insolites Disparus #5 : Le Kinétoscope (Naissance De La Vidéoprojection)
Les Appareils Insolites Disparus #3 : Le Laserdisc (LD) 
Appareils Insolites Disparus #4 : Le Betamax
Les Appareils Insolites Disparus #2 : Lecteur Vinyle Pour Voiture
Le Vinyle Vu À Travers Les Archives De L’INA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !