Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Sonos vs Google : les avocats sont de sortie !

Sonos vs Google : les avocats sont de sortie !

Procès Sonos vs Google

Sonos attaque Google en justice


Votre mariage se passe bien, la lune de miel a été fabuleuse, mais le charme s’est rompu… Vous faites donc appel à vos avocats respectifs pour organiser le divorce. Cette scène de vie s’applique aussi aux entreprises, et c’est exactement ce qui arrive en ce moment à Sonos et Google !


Affaire Sonos vs Google, round 1


Vous vous rappelez du partenariat Sonos x Google ? A l’époque, Google avait accepté de rendre son service Play Music compatible avec le célèbre écosystème multiroom. Pour cela, Sonos avait dû partager ses connaissances acquises dans ce domaine. C’était la lune de miel… Aujourd’hui, Sonos accuse Google d’avoir profité de ce partenariat pour voler sa technologie. Une technologie qui aurait été utilisée pour développer des enceintes sans fil estampillées Google… Sonos pense que Google enfreint 5 brevets déposés, dont celui relatif à la communication des enceintes entre elles. Sonos chercherait ainsi à faire interdire non seulement la vente des enceintes Home aux USA, mais aussi celle des smartphones Pixel et des ordinateurs portables. Le fabricant spécialiste du multiroom souhaite en outre obtenir des compensations financières. Un procès a été ouvert auprès de l’US Intenrational Trade Commission et de l’US District Court for the central district of California.


Au départ, tout allait bien pour Sonos et Google

Sonos vs Google, les origines du conflit


Les deux firmes ont initié leur partenariat en 2013. Sonos affirme que Google a commencé à enfreindre la loi en 2015, avec le lancement du Chromecast Audio. Le constructeur d’enceintes multiroom ajoute que plusieurs autres produits sont en cause, dont les enceintes sans fil Google Home et les smartphones Pixel. Sonos dit avoir averti la firme de Sundar Pichai à plusieurs reprises, ce qui à conduit à de multiples de discussions, sans rien de concret à la clé. Sonos enfonce le clou, en estimant que les revenus générés par ces appareils « illégaux » s’élèvent à 3,4 billions de dollars pour l’année 2018. Une coquette somme ! Google a répondu à ces accusations : « ces dernières années, nous avons eu de nombreuses conversations avec Sonos […], et nous regrettons qu’ils entament un procès plutôt que de poursuivre les négociations avec bonne foi« . Difficile de savoir qui a raison pour le moment…


Logos Google et Sonos

Rendez-vous dans 2, 3 ou 4 ans pour savoir qui aura la garde des enfants ! Pour la petite anecdote, Sonos pense également qu’Amazon a violé ses brevets ! En revanche, aucune action en justice n’est prévue en raison d’un manque d’argent… Difficile pour Sonos de se battre contre Amazon et Google en même temps.


Source : Sound&Vision


A consulter aussi :
Quelles Sont Les Enceintes Sans Fil Avec Préampli Phono Intégré ?
Comment Importer Ses Playlists Sur Qobuz Depuis Un Autre Service De Streaming (Deezer, Tidal, Spotify, Youtube…) ?
TOP 3 Des Meilleurs Casques Sans Fil À Réduction De Bruit – Edition 2019

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !