Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Quand l’internet était fait de sons…

Quand l’internet était fait de sons…

Le son d'un modem 56k

Bien avant le signal sonore d’iMessage, les communications numériques jouaient une toute autre musique. Les modems se connectaient aux serveurs et autres ordinateurs via le réseau téléphonique, avec une suite de sons inimitable dont tous les utilisateurs se souviennent !


Une suite de sons mystiques appelée Handshake


Toutefois, rares sont ceux à savoir que ce bruit mystique précédant le processus de connexion était en fait LE processus de connexion… Appelée « handshake » (poignée de main) par les techniciens, cette suite de sons établissait un protocole de négociation entre les ordinateurs, qui étaient ensuite en mesure d’échanger des données entre eux. Là encore, cet échange de données se faisait aussi avec des sons, mais cette fois, qui n’étaient pas audibles par l’oreille humaine. Les exemples détaillant ce processus de connexion incluent le graphique d’Oona Raäisaänen que vous pouvez retrouver dans cet article. « J’ai toujours été intriguée par le fait que les ordinateurs puissent passer des coups de téléphone entre eux, et je voulais savoir précisément comment ils y parvenaient. J’ai trouvé toutes les informations en lisant le standard de communication ITU-T, un document technique qui définit les différentes parties de la procédure appelée handshake » (interview de Popular Mechanics).



Raäisaänen a découvert que chaque section de sons émise par les modems était destiné à une fonction spécifique. Le but étant d’établir les termes d’acheminement des données entrantes, pour assurer une sécurité maximale et une perte d’information minimale. Et si vous voulez creuser le sujet, toutes les étapes du processus de connexion sont détaillées sur l’impressionnant graphique réalisé par Oona Raäisaänen.



Source : Popular Mechanics

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !