Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Une platine vinyle Technics SP-10R en préparation !

Une platine vinyle Technics SP-10R en préparation !

 

C’est l’une des plus belles annonces de l’IFA 2017 : après d’excellentes SL-1200G et SL-1200GR, le japonais Technics compte proposer une nouvelle révision de sa mythique SP10, la SP-10R ! Je vois déjà les larmes de joie couler sur les joues des audiophiles les plus chevronnés…

 

Il était une fois la Technics SP-10…

 

Et pour cause, la SP10 a longtemps été LA platine vinyle utilisée dans les studios pro et les stations de radio. Aujourd’hui encore, une SP-10 se négocie à plus de 3000€ si elle est complète et en bon état. Lancée en 1970, la première SP-10 disposait d’un servo-moteur conçu pour les applications studio. Elle fut améliorée en 1975, sous l’appellation SP10 Mk2, introduisant le fameux entraînement direct à quartz, et disposant d’une alimentation externe. Elle connut un succès certain auprès des professionnels du son, et remplaça les Garrard 401 qui commençaient à prendre de l’âge. Les platines SP-10 Mk2 ont instauré un nouveau standard en matière de reproduction sonore, grâce à un niveau technologique jamais vu, et des mesures exceptionnelles : plateau de 320 mm en aluminium pesant 2,9 Kg, entraînement direct à quartz, pleurage et scintillement inférieur à 0,0025% WRMS… Du lourd ! Une version spécifique fut proposée au grand public sous la référence SL1000 MkII. Elle était fournie avec un bras EPA100, et un superbe châssis SH-10B3 en pierre obsidienne luisante monté sur base en bois et caoutchouc. Des versions MkIIP, MkIIA et MKIII seront produites par la suite, apportant quelques modifications et améliorations plus ou moins importantes (la dernière version MkIII est quasiment introuvable en dehors du Japon, et atteint des records de prix sur le marché de l’occasion). La petite SL-1200 héritera d’ailleurs de bons nombres de solutions techniques employées sur cette SP-10…

 

Et voici la nouvelle Technics SP-10R !

 

Avec une telle platine, Technics a inscrit a jamais son nom dans le grand livre de la Hi-Fi… Après le lancement des SL-1200G en 2016 puis des SL-1200GR en 2017, le japonais a entrepris de développer la meilleure platine qu’il n’ait jamais conçu, la SP10R. On nous promet  une platine disposant d’un rapport signal/bruit (92 dB !?!), d’une stabilité de rotation, et d’un pleurage/scintillement parmi les meilleurs au monde (0,015%). Pour cela, Technics a notamment travaillé sur un nouveau moteur coreless à entraînement direct (basé sur celui de la SL-1200G, ce nouveau moteur ajoute des bobines de stator de chaque côté du rotor). Il entraînera un plateau triple-couche de 7 Kg, composé de laiton, d’aluminium et de caoutchouc. Encore plus intéressant, on profitera d’une nouvelle alimentation à découpage, installée au sein d’un boîtier externe. Cela permettra non seulement d’éviter de transmettre inutilement du bruit à la platine, mais aussi de réduire les vibrations. La platine sera interchangeable avec les anciennes SP10 MkII et SP10 MkIII : on pourra donc réutiliser la base pour installer cette nouvelle SP-10R, et conserver le bras de lecture qui y est déjà installé . Mais Technics prévoit également de distribuer une version complète, avec un nouveau bras, une nouvelle base, et sans doute une cellule phono… Le prix n’a pas encore été annoncé, mais certains tarifs assez fous circulent sur la toile et dans les couloirs. On attend donc avec impatience des infos officielles à ce sujet !

 

 

Prévue pour l’été 2018, la nouvelle platine vinyle Technics SP-10R aura la lourde charge de faire mieux que ses aînées, les mythiques SP-10 MkII et MKIII…

 

 
Sources : VinylEngine, Technics.
 

Laisser un commentaire

Haut
Partagez !