Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > TV : commercialisation de la technologie Micro-LED, où en sommes nous ?

TV : commercialisation de la technologie Micro-LED, où en sommes nous ?


Si l’on devait miser sur une technologie capable de détrôner l’OLED dans les années à venir, cela serait sans aucun doute sur le Micro-LED. Véritable technologie d’affichage émergente, elle exploite une série de LED microscopiques formant des pixels capables de générer de la lumière de façon individuelle. Ces LED doivent leur taille extrêmement petite à l’utilisation d’un matériau non organique appelé nitrure de gallium.



« Une technologie capable de détrôner l’OLED »


La technologie Micro-LED présente bien des avantages par rapport à celle des écrans LCD et OLED. Parmi eux, on note une efficacité énergétique bien supérieure, un pic de luminosité supérieure à 100 000 cd/m², un temps de réponse de moins d’une microseconde, une durée de vie étendue, un meilleur contraste et une parfaite résistance aux écarts de température. En effet, la technologie consomme jusqu’à 50 % moins d’énergie que l’OLED. Capable d’offrir une définition supérieure au sein d’appareils plus fins, elle participera également à l’évolution du design des téléviseurs. De quoi profiter de contenus 4K et 8K dans de parfaites conditions !

Principalement intégrée aux écrans d’appareils à faible consommation tels que des smartphones ou des montres connectées, la technologie est uniquement rentable – pour l’instant – sur de petits écrans. Le Micro-LED présente en effet un coût de fabrication très élevé. Bien qu’il soit moins élevé que lors de sa création en 2000, son coût reste aujourd’hui quatre fois supérieur à celui d’un écran OLED. Si des écrans Micro-LED de 65 ou 75 pouces sortaient l’année prochaine, ils seraient réservés aux plus fortunés.



« Des coûts de production trop élevés pour une démocratisation totale »


Nous en avons la preuve avec Sony, qui fut la première marque à utiliser la technologie pour son téléviseur grand public Crystal LED Display en 2012. La production de masse avait dû effectivement être stoppée, car elle n’était pas rentable. Malgré tout, en 2019, nous n’avons jamais été aussi près de voir plusieurs modèles de téléviseurs Micro-LED dans le commerce. A l’occasion du CES 2019, Samsung présentait son premier téléviseur Micro-LED. Cet écran de 75 pouces, contrairement à son prédécesseur The Wall exposé l’année précédente, exploite des Micro-LED d’une taille s’approchant de celle calculée par la communauté scientifique. Chaque Micro-Led intégré à ce TV d’exception mesure 0,21 mm (210 µm).


Téléviseur Micro-LED Samsung de 75 pouces (CES 2019)

Sony impressionnait également la galerie lors du NAB de Las Vegas en exposant un écran Crystal-LED de 783 pouces ! De quoi rappeler qu’il est un précurseur en la matière. Le constructeur vend d’ores et déjà des écrans dont chaque Micro-LED ne dépasse pas 0,003 mm² (30 µm) aux particuliers et entreprises les plus fortunés. Côté prix, on retrouve  donc un TV 146 pouces / 2 560 x 1 440 px pour 350 000 € et un TV de 219 pouces / 3 840 x 2 160 px pour 700 000 €. Rien que ça !


Téléviseur Micro-LED Sony de 783 pouces (NAB 2019)

« Samsung et Sony sont prêts à commercialiser des écrans Micro-LED »


Si l’on s’attarde sur ce premier écran grand public qui n’exploite pas de réelles Micro-LED (bien que cela soit extrêmement proche) et ce prototype démesuré de 783 pouces dont le prix d’achat avoisine les 35 millions d’euros, on peut affirmer que la technologie n’est pas encore mûre. Samsung semble pourtant prêt pour une commercialisation de son téléviseur 75 pouces en 2020-2021. Son prix sera plus élevé que celui d’un écran OLED du même gabarit, mais sa qualité d’image sera bien supérieure.

Quoi qu’il en soit, la plupart des industriels sont déjà en train de développer des produits qui emploient la technologie. On pense notamment à LG et TCL, qui travaillent déjà sur leur propre modèle. En 2018, la société Coherent dressait un tableau comparant les différentes technologies d’écran. Le Micro-LED promet effectivement des performances considérablement supérieures à celles des écrans OLED et LCD. On vous laisse découvrir cela grâce à un tableau comparatif !


Tableau comparatif réalisé par la société Coherent

« Le Micro-LED atteindra le grand public en 2026 selon IHS Markit »


Malgré des comparatifs prometteurs et la commercialisation des premiers téléviseurs au cours des deux prochaines années, le cabinet IHS Markit annonce dans une récente étude que les ventes seront très faibles au début. L’étude se base évidemment sur le fait que le coût des composants et de la fabrication soit encore trop élevé. On parle ici de plus de 100 000 € pour un téléviseur de 75 pouces !

Le second problème est situé au niveau de l’industrialisation et non de la production. L’intégration des Micro-LED sur une dalle TFT n’est pas encore tout à fait au point. Selon le cabinet d’étude, les coûts d’un écran de montre (1,5 pouce) et d’un écran de téléviseur (75 pouces) seront respectivement divisés par 10 et par 6 d’ici 2026. Pour conclure, le marché des Micro-LED démarrera en 2021 pour atteindre une démocratisation totale en 2026. Les constructeurs continueront d’exposer ce type d’écran pour montrer leur potentiel. Il faudra toutefois attendre pour une démocratisation totale. L’OLED a encore de beaux jours devant lui !


L’état du marché du Micro-LED de 2019 à 2026 selon IHS Markit

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !