Vous êtes ici
Accueil > Casques Audio > Plantronics MS50 : le casque que portait Armstrong lors du premier alunissage !

Plantronics MS50 : le casque que portait Armstrong lors du premier alunissage !


« Un casque fiable pour la mission Apollo 11 »


Il y a quelques jours, le monde fêtait les 50 ans du premier alunissage. En effet, le 21 juillet 1969, Neil Armstrong posait son pied sur la Lune au cours de la célèbre mission Apollo 11. Une première mondiale, qui restera à jamais gravée dans l’histoire. L’occasion rêvée pour le constructeur de casques audio Plantronics de rappeler son rôle dans cet événement.

« C’est un petit pas pour l’homme, un bond de géant pour l’humanité ». Lorsqu’il posa le pied sur la Lune, cette première phrase prononcée par l’astronaute fut transmise via un casque Plantronics MS50. Ce casque était composé d’un microphone et de récepteurs permettant à Neil Armstrong de rester en communication permanente avec ses interlocuteurs. Il s’agit d’un véritable bijou de technologie pour l’époque ! Le casque s’incruste par ailleurs dans couvre-chef baptisé « Bonnet Snoopy » pour un maintien à toute épreuve.


Le Plantronics MS50 combiné au « Bonnet Snoopy »

« Plantronics, fournisseur officiel de la FAA »


Si Plantronics est reconnu pour ses casques audio grand public, ses produits sont à la base spécialement conçus pour communiquer. En 1961, les pilotes de ligne californiens Courtney Graham et Keith Larkin ont développé un micro-casque ultra léger qui correspondait davantage aux besoins de leur métier. Le Plantronics MS50 était né ! Grâce au succès du casque, le constructeur est choisi comme fournisseur officiel pour la Federal Aviation Agency. L’objectif était de remplacer les microphones à mains des cockpits. Les casques de la marque sont à ce moment-là portés par les employés de bureau, les aviateurs et les astronautes…


Le casque Plantronics MS50

« Auto-alimentation et système de réduction du bruit »


En effet, dès 1962, le Plantronics MS50 arrive dans les casques des astronautes. Suite aux problèmes techniques de la deuxième mission Mercury, la NASA se tourne donc vers de nouveaux systèmes de communication. Il n’aura fallu que onze jours à Plantronics et la NASA pour revisiter ce micro-casque et l’intégrer à leur équipement. Plus fiable et de plus longue portée, il permet de rester en contact permanent avec les astronautes.

Pour éliminer le risque d’étincelle dû à un dysfonctionnement, le casque s’auto-alimentait grâce à l’énergie délivrée par le son de la voix. Le constructeur avait également déjà pensé à équiper son casque d’un système de réduction des bruits environnants. Outre la mission Apollo 11, le casque fut également porté par les plus grands astronautes lors des missions Gemini et Skylab. Décliné sous différentes formes, le Plantronics MS50 sera utilisé pendant 40 ans par l’aviation commerciale avec l’approbation de la Federal Aviation Agency.


Le Plantronics MS50 installé sur Walter Schirra en 1962

« Une référence dans le secteur du casque grand public »


La vente de ces casques a notamment permis à l’entreprise d’accumuler du capital pour se diversifier dans les casques audio destinés au grand public. Parmi leurs produits actuels, on retrouve des casques sport, des casques True Wireless, des casques intra-auriculaire discrets et des casques circum-auriculaire n’ayant rien à envier à la concurrence dans leur gamme de prix. Ils sont tous disponibles sur Cobra.fr, ainsi qu’au sein des magasins de Paris 11, Paris 17 et Boulogne.

Plantronics est donc le cas typique d’une marque de produits audio ayant fait ses débuts dans les systèmes de communication. Quoi qu’il en soit, la marque est aujourd’hui une référence en matière de casques multi-usage à l’excellent rapport prix/performances. Notez qu’il est possible de retrouver une réplique exacte du casque Plantronics MS50 au sein d’une galerie du Science Museum de Londres.


Réplique du casque exposée au Science Museum de Londres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !