Vous êtes ici
Accueil > Sans-Fil, Nomade et Multiroom > Marantz Consolette : la meilleure enceinte sans-fil passe sur le grill !

Marantz Consolette : la meilleure enceinte sans-fil passe sur le grill !

Depuis le temps que nous attendions cette enceinte sans-fil… Elle est enfin là, toute étincelante, dans les rayons de nos magasins de Boulogne et Paris ! Nous l’avons laissé en rodage quelques jours, pour mieux la triturer ensuite… Voyons ce qu’elle a dans le ventre avec ce test !

Marantz Consolette

Avec cette enceinte sans-fil Consolette, Marantz se vante d’avoir donné naissance à la première station d’accueil audiophile de l’histoire ! Si le nom rappellera des souvenirs aux plus âgés d’entre nous, les plus jeunes auront certainement oublié l’existence d’une autre Consolette : celle sortie en… 1952 ! Il s’agissait alors du premier préampli de la marque, réalisé par le fondateur de la maison-mère himself, Mr Saul Marantz !

Un parti pris audacieux et élitiste !

Marantz Consolette (sans grille) Cette Consolette se devait d’être une vraie réussite, car elle est l’héritière d’un glorieux passé : celui de la firme Marantz, qui depuis plus de 60 ans, abreuve le monde de sonorités subtiles. L’enceinte Marantz Consolette inspire une confiance sans faille dès le premier coup d’oeil. L’auditeur est mis en confiance par une solide base blindée en aluminium, qui dissimule un système de stabilisation à trois pieds, et une amplification totalisant 150 Watts. La face arrière construite en bois véritable a été recouverte d’un laquage précieux, qui lui confère une allure ultra distinguée. Au coeur de la bête, Marantz a opté pour un système de 4 haut-parleurs, alimentés individuellement par un module d’amplification numérique (Classe D). Ainsi, les 2 HP large bande BMR bénéficient de 2×25 Watts de puissance, quant les 2 woofers s’encanaillent de 2×50 Watts. Voilà pour la conception… Et concernant la prise en main ? Avec sa molette gyroscopique et son afficheur LCD circulaire mythique, l’enceinte sans-fil Marantz Consolette fait preuve d’un bon goût et d’une praticité exceptionnels.  Ainsi, pour sélectionner la source souhaitée (radios web, iDevice, Airplay, USB…), il vous suffit d’appuyer sur la touche « source », puis de faire glisser la molette jusqu’à tomber sur la fonction souhaitée. Validez ensuite votre choix avec le bouton « enter », et vous voila parti pour des heures de musique non-stop ! Soucieux de sa consommation énergétique, la Consolette embarque un swtich on/off positionné en face arrière, à côté de l’entrée RCA, du port RJ45, et de la prise USB. Enfin, si la télécommande fournie ne vous convient pas, vous pouvez opter pour l’application gratuite iOS, qui permettra un pilotage intuitif de toutes ses fonctionnalités. Enfin, les moins à l’aise en terme de configuration réseau apprécieront particulièrement la connexion Wi-Fi simplifiée. Cela, grâce au WPS, mais pas que…  Dockez votre iPhone, et les paramètres Wi-Fi sont immédiatement transmis à la Consolette !

IMG_1138 Plutôt lourde, la Consolette inspire confiance avec son poids dépassant les 7 kg. Mais cette enceinte signée Marantz brille aussi et surtout par son éventail hallucinant de fonctionnalités réseau/multimédia. Nous ne vous ferons pas l’affront de vous rappeler à quoi sert la fonction Airplay, mais sachez qu’elle est intégrée nativement : pas de mise à jour à faire, aucun bidouillage nécessaire. Moins commune, la fonction de streaming depuis les appareils Android et Windows Phone vous assure une diffusion sans-fil via Wi-Fi de tous les morceaux qui y sont contenus, de la plus simple façon qui soit (le protocole fonctionnant à peu près comme Airplay). La Marantz Consolette est donc compatible avec la grande majorité des smartphones et tablettes du marché ! Un port USB compatible iPad et un dock iPod/iPhone rétractable viennent rajouter quelques cordes à son arc. Et puis Marantz a eu la bonne idée d’inclure une certification DLNA : vos fichiers audio stockés sur un PC, un MAC ou un NAS pourront être directement diffusés sur cette étonnante Consolette. D’ailleurs, en plus d’accepter les fichiers MP3/WMA/AAC, elle sait aussi lire les formats HD tels que LPCM, WAV ou FLAC (nous n’avons pas pu tester la compatibilité des formats dépassant 16 Bits et 44,1 kHz). Vous en voulez encore ? Gourmand ! Notez donc que des milliers de Radios Web vous sont accessibles gratuitement, sans aucune limitation de temps !

Et donc, ça sonne comment ?

Marantz Consolette : stabilisation en 3 pointsC’est là que la surprise intervient. Si nous avions été séduits par l’esthétique et les matériaux choisis pour la réalisation de cette enceinte, nous l’avons été encore plus par sa sonorité. Le terme Hi-Fi pourrait donc lui correspondre, mais c’est le mot Audiophile qui lui va le mieux ! Avec un iPhone docké, l’aigu s’impose comme très ouvert, voire aérien, tout en restant hyper maîtrisé : vous ne serez jamais perturbés par un haut du spectre criard ou sifflant (à condition bien sûr que votre fichier d’origine ne le soit pas) ! Les plus infimes nuances d’une cymbale ou d’un charleston sont parfaitement retranscrites, tout comme les plus hautes notes d’un xylophone, et les plus subtiles nuances de certains instruments à vent ou de certains pianos. Le médium est parfaitement dosé, ni trop en avant, ni trop en retrait, ce qui permet d’obtenir une sonorité cohérente, naturelle, voire très réaliste. Les instruments à cordes bénéficient ainsi d’un côté « organique » jouissif, qui prend tout son sens avec des voix chantées, mais aussi des bois. Quant au grave… Euh… vous êtes sûr qu’il n’y a pas un caisson caché quelque part ??? Même pas ! La Consolette compte seulement sur son architecture Bass-reflex et ses 2 woofers de 254 mm : on est donc en droit d’être surpris par une telle générosité, et une telle propreté dans le bas du spectre. Tendues, profondes, charpentées… Ces termes qualifient parfaitement les basses restituées par cette enceinte ! Enfin, sa puissance la destine à la plupart des salons : elle pourra sonoriser un espace conséquent (disons jusqu’à 25m²), sans jamais montrer le moindre signe de faiblesse. Vraiment, on reste bouche bée devant tant de qualités…

Marantz Consolette : face arrière Pour obtenir une sonorité équivalente, il faut s’éloigner de l’univers des Docks (quoique les Geneva, Zeppelin et autres Cocoon soient déjà excellents), pour rejoindre celui des chaînes Haute-Fidélité. Avec des fichiers HD (en l’occurrence du FLAC en 44/16 et du WAV en 44/16), notre iPhone docké a su révéler le meilleur de cette enceinte. Le fourmillement des détails, la profondeur de la scène sonore, la clarté des micro-informations… Tout est là ! En passant sur du MP3, nous avons été surpris par le rendu sonore que proposait la Consolette. Les fichiers semblaient gagner en aération par rapport à une écoute classique : un peu comme si la Consolette se chargeait de sur-échantillonner les morceaux, en y appliquant un algorithme efficace (ce qui n’est pas du tout le cas ;-)). En streaming (DLNA, Airplay, ou dans notre cas, un smartphone Android Galaxy SII), l’enceinte Marantz Consolette propose un tableau tout aussi exquis. Point de Bluetooth ici : on a le droit au Wi-Fi, ce qui induit un débit bien plus large, et donc un flux d’informations plus important. C’est pourquoi des fichiers FLAC peuvent être transmis avec très peu de perte. Certes, on note une légère différence de volume, mais la qualité sonore à proprement dite reste quasi identique.

On comprend donc pourquoi cette enceinte sans-fil a reçu le prestigieux prix Diapason d’Or. Et on comprend aussi pourquoi tant de personnes veulent la tester ! Pour cela, comme toujours, nous vous donnons rendez-vous dans nos magasins de Boulogne et Parmentier. Bonne écoute !

Configuration de test :
Sources : Apple iPhone 4 + app Golden Ears / Samsung Galaxy SII
Albums : Adèle – 21 – Columbia Records / Ludwig Van Beethoven – Concerto pour Violon – Grimal / Vybz Kartel – The teacher’s back – Victor Entertainment Japan / Lauryn Hill – The miseducation – Ruffhouse

Ken Ishiwata parle de l’enceinte Marantz Consolette :

Présentation vidéo de l’enceinte Marantz Consolette :

Caractéristiques techniques de la Marantz Consolette :

OS : compatibles iOS (Apple), Android, Windows Phone
Son : Stéréo / 2x25W + 2x50W en Classe D
Aigu : 2x HP Large Bande 101.6 mm
Grave : 2x Radiateurs passifs BMR, isolés de la section grave
Afficheur intégré / Ecran du smartphone
Entrées RCA
Tuner : vTuner (web radios)
AirPlay intégré
Pilotage à distance Via Smartphone
Recharge du lecteur
Fonctions spéciales :
– DLNA
– Wi-Fi intégré
– App iOS dédiée
– Kensignton lock
– Connexion au réseau Wi-fi simplifiée
Connectique informatique Port USB compatible iPod®
Télécommande : RC001MS
Consommation marche / veille : 35W / 0.5W
Dimensions (LxHxP) : 515 x 262 x 214 mm
Poids : 7.2 Kg

4 thoughts on “Marantz Consolette : la meilleure enceinte sans-fil passe sur le grill !

  1. Déçu, très déçu, le son est bon, la finition exemplaire, mais à côté de cela, si vous n’êtes pas équipé en Apple,, circulez, y’a rien à voir!
    Configuration nulle! A croire que les informaticiens en hard et soft étaient en grève ou payés par la concurrence.
    Ces gens là n’ont rien compris à la définition de la Qualité:
    « Satisfaire aux besoins des utilisateurs ».
    Ils sont tellement élitistes qu’ils ont fait l’impasse sur le commun des mortels un tant soit peu mélomane (oui! ça existe Messieurs de Marantz), descendez de votre nuage ou de votre monde parallèle, nous sommes au 21ème siècle et il serait temps de vous adapter aux nouvelles techniques en prenant en compte l’ensemble des utilisateurs…
    Mon conseil: si vous ne faîtes pas partie du « Rotary club », abandonnez tout achat chez Marantz!

Comments are closed.

Haut
Partagez !