Vous êtes ici
Accueil > Tests et Vidéos > Test Blu-ray : Rango

Test Blu-ray : Rango

Un Blu-ray idéal pour votre installation.

Vous nous demandez souvent quels sont les titres phares du marché vidéo, conseillés pour tirer toute la quintessence de votre installation Home Cinéma.

Bien entendu, à l’heure de la Haute Définition, c’est en Blu-ray que vous pourrez réellement juger de la qualité vidéo et audio.

Cette semaine, nous avons décidé de vous faire partager notre coup de cœur. Il s’agit de Rango, film d’animation édité par Paramount Home Entertainment France depuis le 27 juillet, et réalisé par Gore Verbinski.

Ce titre a été testé par nos soins sur un écran Panasonic TX-P55VT30 (puis sur un Toshiba 55ZL1), avec un lecteur Blu-ray Oppo BDP-93 NuForce Edition et un ensemble Home Cinéma FOCAL Cinéma Jet Black 3P + ONKYO TX-NR609 Noir.

Si le nom de Gore Verbinski vous dit quelque chose, c’est sans doute parce qu’il est (entre autres) le réalisateur des 3 premiers épisodes de Pirates des Caraïbes.
Le voir s’aventurer dans le domaine de l’animation peut paraitre étonnant, mais pour être sûr de ne pas se perdre (contrairement à Rango), il a su s’entourer de pointures dans chaque domaine avec par exemple Hans Zimmer à la musique et Johnny Depp dans le rôle titre. Il retrouve ainsi son Capitaine Jack Sparrow qui a fait le succès de la saga Pirates des Caraïbes. Surtout, afin de lutter avec les studios Pixar et DreamWorks, il a fait appel à ILM (Industrial Light & Magic) la société d’effets spéciaux créée par Georges Lucas pour Star Wars. Et en signant ici son premier film d’animation, ILM fait mieux que lutter avec les ténors du genre, car Rango représente pour nous le meilleur exemple de film en images de synthèse, notamment en termes de texture.

Ainsi vous découvrirez Rango, un caméléon, qui quitte, bien malgré lui, sa vie d’animal domestique pour atterrir en plein désert de Mojave et découvrir un monde hors du temps semblable aux westerns américains et spaghetti de la grande époque. Pendant 1h43 (1h47 en version longue) , Rango vous offre un feu d’artifice visuel (malgré son aspect volontairement « poussiéreux ») et un déluge de références aux grandes heures du cinéma. Techniquement, le film se révèle parfait pour vérifier la qualité de définition de votre écran plat, mais aussi sa capacité à gérer les nuances de lumière.

Des séquences de démonstration

Dès la 4ème minute, l’accident se produit…non pas sur notre VT30, mais dans le film. Notre caméléon se retrouve au bord d’une Highway en plein désert de Mojave et la luminosité écrasante du soleil permet de constater que le Panasonic (réglé ici en mode THX) ne cède rien sur la justesse des couleurs tout en se montrant extrêmement lumineux.

Il est intéressant de noter qu’avec le Toshiba 55ZL1, le rétroéclairage Full LED Local Dimming prouve qu’il n’est pas seulement performant sur les images sombres (où les LED s’éteignent totalement); mais aussi totalement incroyable sur les images claires… se transformant en véritable lampe à bronzer, une fois le rétroéclairage poussé à son maximum.

L’attaque de la buse et la course poursuite qui s’ensuit (12′) permet de juger de la qualité d’animation du film et de la qualité de compensation de mouvements (IFC) du TX-P55VT30. Sur ce point aussi le 55ZL1 offre une lutte de haut vol (c’est le cas de le dire).

L’arrivée dans le bar (21’35) avec son ambiance en clair obscur montre tout l’intérêt d’écrans à fort contraste et aux dalles homogènes. Tout en dégradé, les couleurs restent fidèles, qu’elles soient plongées dans le noir ou révélées par un rai de lumière.

Pas besoin ici de forcer sur la définition de l’image ou sur la dureté des contours, toutefois le visage de la souris à la 51ème minute vous permettra à coup sûr de paramétrer les détails de l’image, tant le rendu de la peau et des poils est impressionnant.
La précision de premier ordre de l’image donne un effet de profondeur incroyable, qui permet de se passer aisément du mode de conversion 3D de nos 2 téléviseurs stars.

Comme tout véritable western qui se respecte, Rango est tourné en Cinémascope (2:35) et offre à vos yeux des paysages de toute beauté, comme lors de l’enterrement (56′) ou de l’embuscade (66′), où les rocheuses vous apparaîtront comme si vous y étiez. Nos 2 écrans délivrent ici un rendu quasi photographique.

Et le son dans tout ça?

C’est peut-être l’une des seules fautes de Paramount sur ce Blu-ray: l’absence d’une piste française Haute Définition. En effet, ceux qui préfèrent voir les films en version doublée devront se contenter d’une simple version Dolby® Digital 5.1, certes efficace mais bien en dessous de la version originale anglaise en DTS™ HD Master Audio™. Soyons sincères, si le travail des doubleurs français est plutôt bon, ils ne parviennent pas à égaler le style inimitable des comédiens originaux. Mention toute particulière à Johnny Depp, qui s’éloigne de son personnage de Jack Sparrow mais garde une nonchalance toute particulière. Notez tout de même que c’est le doubleur officiel de Mr. Depp qui se charge de la version française. Et que dire du travail de Timothy Olyphant qui parvient à rendre un superbe hommage au plus célèbre représentant du western spaghetti (86′)… mais chut!

La piste HD transcende notre composition Home Cinéma. L’ampli Onkyo TX-NR609 peut dévoiler sa belle réserve de puissance sans jamais rendre agressives les enceintes Focal, tout en chaleur et en rondeur. La section sonore audiophile du lecteur universel Oppo BDP-93 NuForce Edition, n’est pas étrangère non plus à ce rendu ultra précis.

Les nombreux suppléments de cette édition Blu-ray + DVD + copie numérique vous permettront de découvrir les coulisses de la création de cet OVNI de l’animation.

Encore une fois, Rango est assurément un grand moment de cinéma et un IMMENSE monument de démo Home Cinéma. Il constitue le meilleur choix actuel pour révéler tout le potentiel de votre installation… en attendant les futurs Blu-ray de Kung Fu Panda 2 et de Transformers 3… en 2D et en 3D.

Site officiel du Film « Rango »

Retrouvez une sélection des meilleurs modèles actuels de lecteurs Blu-ray sur Cobrason !

One thought on “Test Blu-ray : Rango

Comments are closed.

Haut
Partagez !