Vous êtes ici
Accueil > Casques Audio > MP3 vs WAV featuring Monsieur Georges (par Jean-Marc Sauvagnargues et Les Amis de Brassens)

MP3 vs WAV featuring Monsieur Georges (par Jean-Marc Sauvagnargues et Les Amis de Brassens)

 

Restituer fidèlement la musique et apprécier pleinement l’oeuvre de l’artiste, comme elle a été conçue en studio… N’est-ce pas là le but ultime de la Hi-Fi, et finalement, de tout mélomane ? Pour vous en convaincre, nous vous proposons de comparer des fichiers audio provenant directement d’un studio d’enregistrement professionnel. Il ne s’agit pas de ripp de cd ou de conversions effectués par X ou Y, mais bien des fichiers issus des Masters originaux, en provenance directe du studio. Il s’agit d’un MP3 256 kbps (une des plus haute qualité pour un fichier MP3), et d’un WAV 16 Bits / 44,1 kHz (soit la qualité d’un CD Audio). Nous y avons ajouté également la version Youtube (à priori du AAC 192 kbps), qui est d’une qualité inférieure au MP3 320 kbps.

 

studio-pmc

 

Le morceau choisi est Monsieur Georges de Jean-Marc Sauvagnargues, qui nous a aimablement fourni les fichiers originaux. Nous aurions pu choisir milles autres morceaux pour ce test, mais la richesse des instruments acoustiques, les voix et la qualité de la prise de son nous ont amené à sélectionner ce titre. Vous pourrez notamment y retrouver la guitare Favino utilisée par Georges Brassens, mais aussi une contrebasse, un accordéon… Ces instruments acoustiques sont parfaits pour comprendre l’effet du processus de compression induit par le format MP3, et plus largement par toute compression. Vous pouvez télécharger les fichiers légalement ici.

 

Qualité Youtube (AAC 192 kbps)youtube-logo

Qualité Streaming (MP3 256 kbps)
mp3-logo

Qualité CD (WAV 16 Bits/44,1 kHz)

cd-logo

 

Pour ce test, commencez par écouter le morceau proposé sur YouTube en AAC 192kbps, puis comparez-le avec le fichier MP3 256 kbps. Si la différence est inaudible, c’est que vos écouteurs ou vos enceintes sont de qualité médiocre… Autrement, vous pourrez aisément constater que les voix gagnent en clarté, que les nuances de la guitare sont plus audibles, ou encore que les hautes fréquences sont plus précises. Globalement le son est plus subtil et plus détaillé, avec un grave beaucoup plus propre. On constate aussi clairement que le médium est différent, et finalement moins doux sur YouTube.

 

jm-sauvagnargues-paris

 

En écoutant le fichier WAV, on monte encore d’un cran au niveau de la qualité sonore. Les voix prennent de l’ampleur, et sont moins étriquées. Une fois de plus, on gagne en clarté, mais pas seulement : les instruments acoustiques se révèlent plus naturels, en particulier l’accordéon et les guitares (à 1:30). On notera aussi les nuances apportées au registre grave, qui traîne moins, et s’impose comme plus tendu. L’ensemble est globalement mieux soigné : chaque instrument trouve facilement sa place et la scène sonore est plus large, alors que le fichier MP3 peut paraître plus brouillon, moins consistant (un bon exemple à 2:20).

 

jm-sauvagnargues-paris-novembre-67

 

Ces différences auraient pu être encore plus marquées avec un fichier MP3 de moins bonne qualité (le MP3 en 256 kbps représente le haut du panier en matière de MP3). Vous n’entendez pas de différence entre tel ou tel fichier ? Alors il est grand temps de changer votre Casque Audio ou votre paire d’Enceintes ! La prochaine fois, nous vous proposerons le même test, mais avec un fichier WAV 16/44,1, et un fichier Hi-Res 24/192

 

 

Le mot de la fin revient à Jean-Marc Sauvagnargues : « Dans mon album consacré aux chansons qui parlent d’amour avec tendresse et nostalgie, il me paraissait impossible de ne pas évoquer ma passion pour l’homme à la bouffarde, le poête à moustache, le sètois qui berça mon enfance et les nombreuses années qui suivirent … La chanson et les images qui l’illustrent ne sont ni un single ni un clip mais juste un modeste hommage pour lequel j’ai eu l’insigne honneur d’avoir à mes côtés, le cousin de Georges, Bruno Granier qui a enregistré sur la guitare Favino de Georges et les talentueux membres du groupe Les Amis de Brassens : Philippe Lafon (guitare et arrangements), Laurent Clain (contrebasse) et Mr Jack (piano à bretelle). » Vous pourrez retrouver l’album Novembre 67 de Jean-Marc Sauvagnargues ainsi que le titre Monsieur Georges dès le 11 Décembre chez votre disquaire préféré, et sur les meilleures plateformes de streaming !

 

jm-sauvagnargues-novembre-67-pochette

4 thoughts on “MP3 vs WAV featuring Monsieur Georges (par Jean-Marc Sauvagnargues et Les Amis de Brassens)

      1. Allez je vais etre chiant mais je lance le débat :
        http://xiph.org/~xiphmont/demo/neil-young.html
        http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/08/21/on-a-teste-la-musique-en-haute-definition_4711583_4408996.html

        Sur vos 2 morceaux et ma config actuelle (sans ampli ni dac externe) pas de différence audible entre le flac et le MP3 pour mon oreil.

        C’est un débat sans fin je crois car defois je me dis que ce n’est que dans la tête 🙂

        Lors de mon passage, on pourra en discuter et ce sera avec plaisir pour me faire tester différentes config avec différentes qualités pour que je me fasse une réel idée de cette utilité.

        1. Hello,

          Débat sans fin ! C’est subtil, mais la différence est clairement audible. D’autant plus avec un bon casque ! Si vous n’entendez pas du tout de différence, le problème peut aussi venir de votre logiciel de lecture, de votre DAC, de votre carte son…

          Je vous invite effectivement à venir faire le test avec plusieurs fichiers dans nos auditoriums 🙂

          Cdlt,

Laisser un commentaire

Haut
Partagez !