Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Enceintes compactes et caissons de grave en Hi-Fi…

Enceintes compactes et caissons de grave en Hi-Fi…

 

« Le système enceintes + caisson n’est pas la norme en Hi-Fi, alors qu’il l’est clairement en Home-Cinéma. C’est pourtant un procédé redoutable qui offre en outre une flexibilité d’installation et de réglage que des colonnes ne peuvent pas offrir » (VUMETRE n°16, page 64). On peut donc désormais parler du combo enceintes/caisson, sans pour autant s’attirer les foudres des Hi-Fistes ?

 

Pourquoi un caisson de grave en Hi-Fi ?

 

Un système Hi-Fi constitué d’une paire d’enceintes compactes et d’un caisson de grave présente de nombreux intérêts, tant sur le plan sonore que pratique. Tout d’abord, le placement est beaucoup plus facile, et peut être fait dans des pièces de petites tailles. Des enceintes bibliothèques sont en effet bien moins encombrantes que des colonnes, et le caisson peut être placé avec une grande liberté. On le sait bien aussi, une petite enceinte a du mal à descendre très bas dans le grave. En effet, la taille du haut-parleur utilisé et le volume de charge ne permettent que rarement à ce genre d’enceintes de descendre sous les 45 Hz. En résulte inévitablement une sonorité qui manque de poids, et dont l’impact physique est forcément modéré. En ajoutant un caisson de basses, on peut couvrir un spectre plus large, et venir titiller les 20 Hz : une fréquence qui correspond à la limite des capacités de l’oreille humaine. Ajouter un caisson de grave offre une toute autre expérience, en procurant un relief impressionnant sans avoir à pousser le volume. Honnêtement, après avoir essayé une paire d’enceintes avec et sans caisson, on ne peut plus se passer du trio.

Attention toutefois, car n’importe quelle enceinte n’est pas adaptée à n’importe quel caisson ! Pour être cohérent, la fréquence de coupure basse des enceintes devra correspondre à la fréquence de coupure haute du caisson. Cette dernière peut être réglée à l’aide d’un crossover ajustable. Mais il existe des caissons spécialement conçus pour s’adapter à telle ou telle gamme d’enceintes. C’est le cas pour les enceintes de monitoring (exemple : enceintes Genelec 8020 + caisson 7050), et ça l’est aussi en Hi-Fi. Nous prendrons le cas de figure présenté par Pierre Fontaine et Laurent Thorin dans le n°16 de VUMETRE. « Utilisées seules, les 705 S2 nous ont beaucoup plu. Ce sont de splendides monitors, très réussis à leur prix. Mais si on leur adjoint un (ou deux) caisson DB3D, on dispose d’une combinaison d’une efficacité totalement inédite capable de s’adapter bien plus aisément à l’acoustique des pièces, et de procurer des sensations inattendues pour un budget qui reste très raisonnable au regard des performances déployées. Une nouvelle manière de voir la Hi-Fi qui ne demande qu’à se développer. »

Le caisson DB3D est un peu particulier, puisqu’il adopte un préampli numérique avec égalisation dynamique Dynamic EQ et correction acoustique Room EQ lui permettant non seulement de s’adapter à la paire d’enceinte qui lui est associée, mais aussi à la pièce dans le quel il est situé. La cohérence est optimale ! On peut également obtenir des résultats impressionnants avec des solutions plus abordables, et donc moins évoluées techniquement. Pour illustrer cela, ou pourrait citer le caisson Focal Chorus SW700V (399€), qui associé aux petites Focal Chorus 706V (298€), procure un son remarquable pour un prix très contenu. Il conviendra également de mentionner le système SONOS, qui permet d’associer des enceintes sans-fil PLAY:1 ou PLAY:3 à un caisson SUB, lui-aussi sans-fil. L’avantage ici est la simplicité d’utilisation : la configuration se fait par l’intermédiaire d’une application iOS/Android simple et intuitive, sans que vous n’ayez à trifouiller les réglages pour obtenir un son convaincant. Des enceintes sans-fil comme les KEF LS50 Wireless peuvent également être associées facilement à de nombreux caissons, grâce aux réglages permis par l’application. On peut ainsi notamment adaptée la fréquence de coupure basse des enceintes et la fréquence de coupure haute du caisson.

Non, le caisson n’est pas réservé au Home-Cinéma ! Il présente aussi de nombreux avantages en Hi-Fi, et associé à une bonne paire d’enceintes compactes, s’impose comme une alternative crédible aux systèmes composés d’enceintes colonne certes majestueuses, mais dont l’encombrement, la discrétion et la mise en oeuvre sont d’un tout autre registre…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut
Partagez !