Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Albert Einstein et la perception musicale…

Albert Einstein et la perception musicale…

 

En plus d’être l’un des plus grands génies de tous les temps, Albert Einstein était aussi un grand jouer de piano et de violon depuis l’age de 5 ans. Il possédait une belle collection de disques vinyles, qui sera exposée au musée National Chiang Kei-Shek Memorial Hall de Taipei (Taiwan), puis en Chine et au Japon.

 

« Ma découverte était le résultat de la perception musicale »

 

Plus intéressant encore, il vouait un véritable culte à la musique, n’hésitant pas à affirmer qu’il vivait ses rêves en musique, et voyait sa vie en terme de musique. Albert Einstein s’est souvent exprimé sur cette passion, et sur l’influence de celle-ci sur son génie scientifique. Lorsqu’on lui demande d’où est venue l’idée de la théorie de la relativité, il répond : « cela m’est venu par intuition, et la #musique était la force conductrice de cette intuition. Ma découverte était le résultat de la perception musicale ». Son fils Hans Albert précise également que la musique était une sorte de refuge pour le scientifique. « Quand il pensait être dans une impasse, ou dans une situation difficile concernant son travail, il trouvait refuge dans al musique. Et cela lui permettait souvent de résoudre ses difficultés ».

 

Comme Albert, allumez votre platine vinyle, et posez votre disque favori sur le plateau. Coup de génie assuré ! Sinon, étant donné qu’il y a peu de chance pour que l’exposition Albert Einstein : Life in Four Dimensions arrive jusqu’en France, nous espérons sincèrement que des photographies de sa collection de vinyles seront un jour publiées !

 

 

Laisser un commentaire

Haut
Partagez !