Vous êtes ici
Accueil > Casques Audio > Fostex : tout commence par des haut-parleurs…

Fostex : tout commence par des haut-parleurs…

 

Après Naim, Chord, Lotoo et Meze, c’est le japonais Fostex qui vient maintenant grossir les rangs de nos beaux showrooms ! Et croyez-nous, on n’a pas fini de vous faire plaisir : de nombreuses marques prestigieuses vous seront encore proposées d’ici la fin de l’année… Voici un petit cours d’histoire pour vous faire patienter 🙂

 

Tout commence par des haut-parleurs…

 

1-fosterLa société Fostex a été fondée en 1973 par Foster electric, l’un des plus grands constructeur de haut-parleurs et d’enceintes au monde. La branche Fostex avait pour but de distribuer des composants pour enceinte aux particuliers et professionnels japonais. Le marché des composants pour enceinte était alors (et demeure toujours, dans une moindre mesure) très développé au pays du soleil-levant, avec des passionnés constituant eux-mêmes des enceintes sur-mesure adaptées à leurs attentes. Les composants Fostex ont été acclamés car la marque a développé très tôt la technologie Regular Phase (RP). Celle-ci était capable de produire un son d’une clarté incomparable, tout en proposant une haute sensibilité et une large plage dynamique. Cette technologie est d’ailleurs largement utilisée de nos jours, pas seulement pour les enceintes, mais aussi pour les microphones et les casques audio. Si bien, que le casque Fostex T20RP est devenu le casque le plus utilisé pour le monitoring en studio aux USA.

2-a8En 1978, Fostex commence à développer des enceintes pour le domaine professionnel, et les exporte dans le monde entier. Cela a pour effet de sortir la marque de la confidentialité relative dans laquelle elle se trouvait : les Hi-Fistes et les professionnels du monde entier découvrent alors Fostex. L’une des enceintes amplifiées les plus populaires au monde continue ainsi, 20 ans après sa sortie, de conquérir le cœur des studios les plus exigeants : il s’agit de l’incontournable Fostex 6301B, que vous devez sans doute connaître ! Fostex se lance dans l’industrie de l’enregistrement professionnel en 1981. Ce secteur était alors focalisé sur un point qui leur semblait essentiel : dénigrer le Home Recording. Fostex lance donc trois enregistreurs, avec les A-2, A-4 et bien sûr A-8. Ce dernier était le premier appareil à offrir 8 piste sur des bandes d’1/4 de pouce. C’est aussi avec les Model 350 et Model 250 que le constructeur japonais s’impose comme un véritable pionnier du Home Recording. C’est dans cet élan positif que la première filiale américaine voit le jour à L.A. !

fostex-ad-1

 

Fostex, au tournant du numérique…

 

6-g24sLes innovations s’enchaînent sous l’impulsion de l’équipe de développement Fostex. En 1983, le X-15 était le premier enregistreur portable à 4 pistes basé sur des bandes. Il fonctionnait avec des piles ! Sa taille, son poids et ses fonctionnalités lui valurent très vite le surnom de « bloc-note du musicien ». C’est l’enregistreur 4 pistes le plus vendu au monde à ce jour ! La même année, le B-16 voit le jour : pionnier, il propose pour la première fois 16 pistes enregistrables, et la technologie de réduction de bruit Dolby C. Le B-16 était un tel succès que le fabricant de bandes Ampex ne parvenait pas à couvrir toutes les demandes ! Cet enregistreur fut respectivement suivi par les E-16 et G-16S en 1986 et 1990 (ce dernier intégrait pour la première fois le système Dolby S dérivé du standard professionnel Dolby SR). Le dernier modèle à naître durant le règne des enregistreurs multipistes analogiques n’est autre que le G-24S. Fostex parvient ici à faire tenir 24 pistes sur une bande de 1 pouce. La qualité sonore était si bonne, que les ingénieurs les transportaient de leur maison jusqu’en studio, sans avoir recours au moindre transfert.

8-mr8Au milieu des années 90, il est impossible d’échapper à la révolution numérique qui est désormais en marche. Fostex lance en 1995 un enregistreur numérique 8 pistes baptisé DMT-8. Couronné de succès, il a su séduire les guitaristes qui n’imaginaient pas, à l’époque, avoir recours à un ordinateur. Cet enregistreur ouvrit le chemin à toute une famille d’enregistreurs numériques, qui utilisaient des disques durs et des disquettes Zip comme support de stockage. D’autres, plus récents, comme les MR-16HD et MR-8HD, intégraient des effets numériques et un graveur de CD ! C’est cependant le MR-8 tout court, alimenté sur batterie et enregistrant sur carte Compact Flash, qui remplacera vraiment le célébrissime X-15 analogique. En même temps que le passage au numérique, Fostex poursuit son chemin avec des enregistreurs numérique rackables destinés aux studios. Le D-80 sort en 1996, proposant un système de disques durs amovibles, et pouvant enregistrer jusqu’à 8 pistes en simultané. Ce format d’enregistreur perdure aujourd’hui avec le D-2424LV qui peut supporter l’enregistrement de 24 pistes en 24/96 sur disque dur.

fostex-ad-3

 

De l’enregistreur DAT au DVD-RAM

 

10-pd4Conçu à l’origine pour remplacer la cassette analogique auprès du grand public, le DAT ne s’imposera jamais à cause de son prix trop élevé. En revanche, ce format gagne en popularité auprès des professionnels. Fostex est l’un des premiers constructeurs à voir l’énorme potentiel du DAT en tant que format pour le mastering de haute qualité. Le fabricant pense alors qu’il serait utile d’y ajouter le timecode SMPTE. Le japonais développe un format de DAT timecodé, ainsi que le premier enregistreur de ce type, le D-20. Mais Fostex est aussi très connue pour ses enregistreurs timecode DAT portables. Le PD-2 est suivi par le PD-4, qui deviendra l’appareil de prédilection des créateurs de bandes-son pour l’industrie cinématographique. De James Bond au Titanic, le PD-4 est désormais utilisé pour l’enregistrement audio de nombreux films !

12-dv40En 2001, le DAT est sur sa fin, et Fostex prouve encore une fois sa volonté d’innover avec le DV-40. Ce produit incarne un véritable tournant dans le monde de l’audio, grâce à sa capacité à enregistrer en .WAV sur DVD-RAM. Fidèle à ses premiers amours, Fostex décline cette solution technique en un format portatif. Le PD-6 naît en 2006 : il propose l’enregistrement de 6 pistes sur un mini-DVD de 8cm. Cette nouvelle bête de travail permet d’économiser des heures de temps passées à importer et traiter les données. Les solutions Fostex à DVD-RAM seront par exemple utilisées pour l’épisode 3 de Star Wars !

 

Plus de 35 ans de passsion

 

Aujourd’hui, Fostex conçoit toujours du matériel de haut standing pour les professionnels. Mais la firme est également reconnue pour les performances exceptionnelles de ses Casques audio, DACs et Amplis casques, que nous vous invitons chaudement à découvrir dans les magasins Cobra de Paris et Boulogne.

 

fostex-footer-vintage-ad

Laisser un commentaire

Haut
Partagez !