Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Pokémon Go : quelques faits insolites

Pokémon Go : quelques faits insolites

A peine sorti officiellement en France et déjà un succès à l’internationale, le jeu mobile Pokémon Go apparait comme étant la nouveauté de cet été. Qu’elle fut longue cette attente… Pas moins de 19 jours après la sortie du jeu en Australie et en Nouvelle-Zélande, Pokémon Go débarquait enfin en France, trainant déjà tout un tas d’histoires plus insolites les unes que les autres.

 

Attention, passage de dresseurs

 

New York, Canada Bay ou encore Bordeaux plus récemment… Ces 3 villes ont fait la une des journaux après que des mouvements de foule en rapport avec Pokémon Go aient été constatés. Beaucoup de dresseurs prennent en effet leur entrainement au sérieux et sont constamment à la recherche de Pokémons rares. Ces images tournées de nuit dans Central Park témoignent parfaitement de l’engouement suscité par le jeu.

 

 

Tenue de circonstances

 

Pour de nombreux apprentis dresseurs, Pokémon Go représente plus qu’un jeu, il s’agit d’une véritable passion. Ainsi, il n’est pas rare de voir certains d’entre eux arborer la tenue de Sacha, personnage principal de l’aventure Pokémon, dont la casquette rouge et blanche reste l’un des emblèmes les plus représentatifs de la saga.

 

Sacha

 

Une localisation pas toujours appropriée

 

La chasse aux Pokémons réserve souvent de nombreuses surprises et la localisation des PokéStops en fait partie. Dans Pokémon Go, les PokéStops sont utilisés par les dresseurs afin de recevoir des PokéBalls, des œufs ou encore des sprays. Leur localisation dépend souvent de l’intérêt porté à un lieu ou encore de son importance historique. Mais parfois il arrive qu’un PokéStop atterrisse à un endroit où l’on ne s’y attend pas. C’est d’ailleurs le cas à Washington où pas moins de 3 PokéStops figurent… au musée de l’Holocauste ! Mais aussi dans un commissariat de police à Darwin en Australie ou encore dans de nombreuses églises et lieux de culte à travers le monde.

 

Eglises Pokémon Go

 

Immersion totale

 

Pokémon Go, c’est aussi une histoire de chutes. Et oui, qui a dit que la vie de dresseur ne présentait aucun risque ? On ne compte désormais plus les articles abordant le thème de dresseurs qui, absorbés par le jeu, sont victimes d’accidents. Plus récemment en France, les sapeurs-pompiers ont du intervenir dans la commune de Compiègne afin de porter assistance à une dresseuse qui était tombée dans un trou béant en essayant de capturer un Pokémon. Il faut croire que la jeune femme n’a pas tenu compte de l’avertissement figurant au lancement du jeu : « Sois toujours attentif et regarde autour de toi ». Heureusement, il ne s’agit que d’égratignures dans la majorité des cas mais l’on se repassera en boucle cette vidéo d’un homme tombant dans un lac en essayant d’attraper un Rattatat.

 

N’hésitez pas à venir tester le PokéStop situé juste en face du magasin Cobra Paris au 66 Avenue Parmentier !

 

Laisser un commentaire

Haut
Partagez !