Vous êtes ici
Accueil > Haute-Fidélité > #MoisdelaHiFi : l’ère du numérique

#MoisdelaHiFi : l’ère du numérique

Loin du crépitement et des nuances chaudes d’un enregistrement de « Rhythm and blues » du début des années 40 sur vieux 45 tours ; la Hi-Fi moderne voue un sacre au numérique et à la quête de liberté.  Ne dérogeant pas à la recherche de la perfection acoustique, la Haute-Fidélité contemporaine ajoute à son arc des notions de liberté avec des technologies nomades, sans fil et multiroom que nos aïeuls audiophiles qualifieraient de Science-fiction.

Hi-Fi : L'ère Numérique

 

 

 

1982, l’odyssée du Disque Compact

 

Le média est le premier à avoir amorcé sa mutation. Le vinyle a ainsi laissé sa place (temporairement) dans les cœurs au disque compact capable de stocker des données sous forme numérique. Inventé en 1978 par Philips et Sony Corporation et avec l’aimable participation de Hitachi ; le CD offrait à l’époque des promesses considérables face au disque vinyle stéréophonique. Un stockage plus important, une amélioration de la qualité musicale, un bruit de fond considérablement réduit ainsi qu’une ergonomie et une interaction  révolutionnaire. Le monde de la musique venait d’entrer dans l’ère du numérique avec en 1982 les premiers albums produits que sont « Une symphonie alpestre » de Richard Strauss et « The Visitor » du groupe de pop suédois ABBA.

 

Platine CD GENEVA AeroSphere Base Station     Platine CD YBA Design WM202

 

La première platine CD fut vendu au japon, un matin du 1er octobre 1982 accompagné de l’album « 52nd Street » de Billy Joel. Même s’il a fallu quelques années au CD pour se démocratiser, aujourd’hui il représente un incontournable média. Il a gagné le cœur et les oreilles des audiophiles amateurs ou confirmés évoluant même vers le SA-CD dit Super Audio CD décuplant ainsi ses propriétés. La boîte de Pandore était ouverte et une hordes de médias numériques ont vu le jour : DVD, Blu-ray, fichier audio compressé ou non pour le plaisir des oreilles des plus grands comme des plus petits.

 

Platine CD MARANTZ SA-11S3

 

 

DAC ou DAC ?

 

Derrière ce petit sobriquet ce cache une électronique devenue indispensable dans l’ère de la musique numérique. En effet, nos enceintes acoustiques fonctionnent à partir d’un signal audio analogique. Hors comme vous l’avez vu plus haut, les sources modernes sont pour la plupart numériques. Il est donc nécessaire de posséder un DAC (pour Digital Analog Converter) afin de transformer votre signal audio numérique en signal audio analogique. Le DAC fait ainsi le pont entre votre source numérique (platine CD/DVD/Blu-Ray, lecteur MP3 et même la sortie audio de votre ordinateur PC / MAC…) et votre amplificateur classique.

 

DAC CAMBRIDGE DacMagic 100   Convertisseur DAC MARANTZ HD-DAC1

 

Vous ne le savez certainement pas, mais bon nombre de vos appareils de tous les jours possèdent un DAC, comme votre smartphone, les lecteurs CD et j’en passe. Un DAC dédié est bien sûr plus intéressant qu’un convertisseur intégré à la source car il apporte une meilleure conversion pour un signal optimisé et à l’oreille cela se ressent. Le DAC intégré ou non est ainsi devenue à l’ère du numérique une pièce maitresse de toutes installations Hi-Fi digne de ce nom.

 

Convertisseur DAC MUSICAL FIDELITY M6 DAC

 

 

Un amplificateur nommé Numérique

 

Si l’ampli à lampes ou à tube était prophète en sa demeure, aujourd’hui il doit partager son royaume avec l’amplification numérique. Plus compact, peu gourmand en énergie, moins calorifère et capable d’une extrême vélocité en terme de fonctionnement, il dispose généralement de plusieurs entrées numériques et assurent la compatibilité directe avec les sources audio numériques.

 

Amplificateur numérique NUFORCE DDA120    Ampli Hi-Fi numérique DENON PMA-50

 

N’oubliant pas leurs origines, les amplis numériques se dotent généralement d’une entrée analogique stéréo afin d’y brancher vos éléments Hi-Fi analogiques. Et puisque l’on parle de polyvalence, les fichiers audio contenus dans vos PC ou Mac sont également accessible grâce à une entrée USB de type B. Aujourd’hui l’amplificateur est capable de bien des choses grâce à l’émancipation du sans fil. Il se montre surprenant de par ses performances et par la qualité du signal qu’il délivre aux enceintes Hi-Fi les plus caractérielles.

 

 

 

Le sans-fil dans tous ses états

 

Parlons un petit peu du sans fil. Il est aujourd’hui simple comme bonjour de se connecter avec sa tablette, son portable ou son PC à un matériel audio (phile). Casque audio, lecteur CD/SA-CD, lecteur réseau, amplificateur intégré, enceintes sans fil Hi-Fi ; vous avez désormais l’embarras du choix. Ces appareils peuvent désormais diffuser ou traiter les fichiers musicaux contenus dans vos périphériques sans fil ou dans votre ordinateur PC / MAC avec un niveau de qualité en perpétuelle amélioration.

 

Casque Bluetooth BOSE AE2W Bluetooth

 

Grâce à des technologies de transfert comme le Bluetooth apt-X, le Wi-Fi ou le Kleer vous obtenez un rendu acoustique proche de la qualité CD. Si en plus, on ajoute les formats de fichier audio non compressé obtenus avec un codage LPCM ou Studio masters (Qobuz) ; vous obtenez alors une qualité audio qui se veut l’identique du résultat capturé en studio d’enregistrement. Il s’agit là d’une vraie bénédiction pour les oreilles les plus audiophiles.

 

 

 

l’audio dedans, dehors, partout

 

Avec l’ère de l’Hi-Fi numérique, un vent de liberté s’installe dans les foyers et en dehors. La musique dématérialisée s’exprime à plein poumon tandis que les technologies de diffusions se diversifient et se perfectionnent. Ainsi les enceintes Hi-Fi les plus cossues se découvrent une nouvelle jeunesse en accueillant des caractéristiques de diffusion sans fil. Mais ce n’est pas tout car maintenant la musique peut vous suivre dans chacune des pièces de votre maison grâce au multiroom.

 

 

Cette technologie permet de diffuser simultanément un signal audio sur plusieurs appareils de diffusion situés dans différentes pièces. L’avènement du sans fil et du tout numérique a ainsi permis de simplifier le procédé et d’ouvrir l’accès à la multidiffusion audio acoustique pour le plaisir de tous. Qu’il s’agisse d’un ensemble d’enceintes compactes ou de systèmes audio de qualité audiophile, un lecteur portable ou non est désormais capable de diffuser sa musique partout.

 

 

D’ailleurs en parlant de lecteur portable, savez-vous que vous pouvez désormais profiter d’un son haute résolution grâce aux baladeurs numériques de nouvelles générations ? Oui, votre walkman se retournerait dans sa tombe et le lecteur CD portable aurait une quinte de toux à la vue de ses bijoux audiophiles capables de prendre en charge de nombreux formats audio, compressés (MP3, WMA…) ou lossless (FLAC, WAV et même DSD pour les baladeurs High-End). Sony (encore eux), Cowon et Astell & Kern sont les illustres représentants de ses orfèvres de l’audiophile nomade.

 

Balladeur numérique ASTELL and KERN AK100

 

 

 

Et pour un Streaming de plus

 

Connectivité, explosion des technologies sans fil et dématérialisation ont contribué à l’essor des services de musique en streaming. On en a souvent parlé à travers nos pages et on ne peut que vous conseiller d’essayer l’un ou l’autre de ces services afin de vous faire votre idée. Spotify, Deezer, Qobuz, Rdio ou encore Grooveshark font partie des plateformes de streaming musicales en vogue les plus consultés. Elles vous ouvrent l’accès à un catalogue presque infini de morceaux des plus renommés et tendances aux plus « indé » et élitistes. Vous y avez accès depuis votre appareil mobile iOS, Android ou Windows Phone, depuis votre ordinateur, votre SmartTV et même depuis vos appareils audio Hi-Fi compatibles Wi-Fi. Il n’y a plus aucune limite à votre boulimie de musique accessible à n’importe quelle heure du jour comme de la nuit.

 

Service Sonos Deezer elite

 

D’ailleurs pour les puristes, Deezer vient de dévoiler son offre ELITE qui vous permet d’écouter votre musique préférée en audio haute définition sur votre système SONOS. La promesse de Deezer Elite : « Vous pouvez maintenant écouter la musique telle que l’artiste l’a imaginée grâce à la captation numérique sans perte des fichiers analogiques originaux. Vivez votre musique en qualité 5 fois supérieure : 1411 kbps au lieu de 320 kbps. » Si vous avez un système Sonos, je ne peux que vous conseiller d’essayer.

 

 

 

La Hi-Fi s’invente et se réinvente au fil des années suivant les mœurs, les habitudes de consommations et les dernières technologies de notre ère. Une ère numérique qui loin d’appauvrir la Haute-fidélité a su lui apporter de la diversité. Elle s’ouvre vers de nouveaux horizons en ne perdant pas de vue la recherche d’excellence acoustique pour satisfaire l’audiophile amateur ou confirmé.

2 thoughts on “#MoisdelaHiFi : l’ère du numérique

  1. Bonjour,
    je m’étonne que Cobra réutilise et par la même cautionne les thermes mensongés de Deezer pour son offre Élite qui n’est en aucun cas de l’audio haute définition. Demandez à Qobuz ce qu’ils en pense! !
    Sachant d’autre part que le système sonos ne sait pas lire les fichiers HD ! ! !
    Cordialement

    1. Bonjour Monsieur,

      Merci pour cette contribution.

      Nous n’avons pas encore pu tester Deezer Elite, et mon collègue se contente simplement d’évoquer leur promesse. Il l’a d’ailleurs clairement indiqué dans le texte.

      Concernant Sonos et les fichiers HD : Il est vrai que Sonos ne peut pas lire les fichiers au-dessus de 48kHz/16Bits. Mais que faites-vous de Qobuz HiFi dispo sur Sonos (streaming en qualité CD) ? Pourquoi Deezer n’aurait pas le droit de faire la même chose ?

      Deezer va proposer du streaming en FLAC (1411 kbps, soit le max autorisé par sonos). Vous ne pouvez pas leur en vouloir quand même 🙂 🙂 🙂

      A dispo pour en discuter.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Haut
Partagez !