Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > La radio à travers les âges ! (2)

La radio à travers les âges ! (2)

On reprend l’antenne pour continuer notre rétrospective de l’évolution de la radio depuis ses débuts et les balbutiements de la télécommunication sans fil à notre ère. Elle a passé les âges presque sans encombre tout en sachant évoluer le temps pour proposer de nouveaux services et s’accorder avec les technologies d’aujourd’hui.

 

La radio-latechno-491

 

 

On se souvient, un récepteur radio a pour fonction de capter et décoder les ondes radioélectriques émises par les émetteurs radio. En tant que receveur d’onde, il est capable de décoder et d’interpréter des ondes puis de nous retransmettre les informations contenues : sons ou signaux numériques. Si à l’origine la radio fonctionnait essentiellement avec des tubes à vide, le transistor devient bientôt le composant électronique essentiel du récepteur qui rejoint presque tous les autres composants au sein d’un même circuit intégré. Mais comment fonctionne une radio ?

 

Les ondes radioélectriques

 

Après avoir vu la genèse de la radio et des radiocommunications, attardons sur le mode de fonctionnement de cette petite boîte musicale et parlante.

onde-radio

Ainsi, on sait qu’une radio est capable de capter et de décoder des ondes radioélectriques. Ces ondes se caractérisent par leur fréquence ou longueur d’onde. Chaque bande de fréquence est ainsi identifiée pour ensuite se voir définir une application. Des hautes instances sont donc chargées de délimiter le registre d’application des différentes bandes de fréquences existantes. D’ailleurs, certaines listées ci-dessous ne vous sont certainement pas inconnues :

 

  • La bande de fréquence pour la radiodiffusion qui utilise  la modulation d’amplitude AM ou la modulation de Fréquence FM ou encore le numérique.
  • La bande de fréquence pour la transmission de radio professionnelle civile ou militaire.
  • Les bandes fréquences pour la téléphonie, la télévision ou encore la radio amateur, etc…

 

Vous l’aurez compris, pour chaque bande fréquence possède une utilisation et une réglementation en vigueur.

 

ondeselectromagnetiques

 

 

La radio ou le capteur d’ondes

 

Maintenant que l’on a identifié et démontré l’existence des bandes de fréquences, il faut maintenant les capter pour en faire l’exploitation. C’est là que la radio intervient grâce à une antenne qui va capturer les ondes électromagnétiques. Tel un filet jeté à la mer, l’antenne est tournée vers les cieux pour capter les nombreux signaux électromagnétiques qui transitent dans l’air. Ensuite, elle les convertit en signal électrique que le récepteur pourra interpréter. Le type d’antenne dépend principalement de la bande de fréquences que l’on souhaite capter. Si dans un récepteur portatif, l’antenne est directement raccordé au récepteur, pour un récepteur fixe il en est tout autre. En effet, l’antenne est bien souvent placée à l’écart et si possible en hauteur avec vue dégagée par rapport au récepteur auquel il sera raccordé par un câble coaxial ou une ligne bifilaire.

 

Schéma technique du principe du récepteur radio superhétérodyne (Source:Wikipédia)

 

Une fois les signaux captés, il est nécessaire de les amplifier au regard de leur faible rendement. Pour se faire, le poste de radio s’équipe d’un amplificateur radiofréquence (RF), d’un amplificateur de fréquence intermédiaire et enfin d’un amplificateur radio qui amplifie le signal qui provient de la démodulation du signal capté par l’antenne.

Je vous passe les détails concernant l’utilisation des filtres qui nettoient le signal ainsi que du mélangeur et de oscillateur qui travaillent de concert en ce qui concernant le traitement du signal en provenance de l’antenne.

Dans chaque radio, se cache un démodulateur qui a la lourde tâche d’extraire l’information et d’obtenir ainsi une copie fidèle du signal audio d’origine. Cœur du processus de traitement, il révèle la musique ou les paroles qui ont traversé les airs et les envoie au haut-parleur qui traduit le signal démodulé en onde sonore qu’il nous reste plus qu’à apprécier confortablement installé.

Girl_listening_to_radio

 

 

Les diverses modulations du signal audio

 

On en parle, on les utilise mais que signifient t’elles réellement ? La modulation du signal est un processus par lequel le signal est transformé de sa forme originale en une forme adaptée au canal de transmission. Ainsi, lorsque l’on veut émettre un signa audio par radiodiffusion, on choisit une modulation spécifique par lequel ce signal transitera pour être ensuite capté, amplifié, décodé (d’où l’importance du démodulateur) et interprété par votre récepteur radio. La modulation permet ainsi de translater le spectre du message dans un domaine de fréquences lui permettant de se propager plus facilement via l’onde porteuse et ainsi fournir après démodulation une qualité nécessaire pour l’exploitation du signal par les autres éléments du système de réception.

Ainsi, à chaque modulation correspond une bande de fréquences spécifiques :

Modulation de fréquences AM / FM

  • AM pour Amplitude Modulation

 

  • FM pour Fréquence Modulée

 

  • Go pour Grandes Ondes

 

  • LW pour Long Wave

 

  • MW pour Medium Wave

 

  • OM pour Ondes Moyennes

 

 

Radio FM / MW / LW philips Original Radio 7000

 

 

 

Le Radio Data System ou RDS

 

RDS-LOGO

Même si le fonctionnement de base est le même, la radio moderne a su évoluer pour s’adapter aux nouvelles possibilités de notre époque. Ainsi, en plus de capter et décoder les signaux audio de la radio FM. La radio est vite devenue capable d’exploiter un service de transmission de données numériques communément appelé Radio Data System ou RDS. Le RDS permet d’écouter une station de radio sans aucune interruption lors d’un déplacement grâce à la prise en charge automatique du passage d’une fréquence à une autre. En plus, de cela, il permet de fournir d’autres informations comme : le nom des stations de radio, des signaux d’horloge, etc…

Le RDS s’est déployé en Europe dès 1987 et sa première norme (CENELEC EN 50067) a été publiée en 1990. Aujourd’hui, le RDS propose de nombreux services plus ou moins exploités par les radiodiffuseurs en allant du PS (Program Service), AF (Alternative Frequencies), CT (Clock Time), TP (Traffic Program) ou encore RT (Radio Texte), etc… Pour en profiter, il faut bien sûr posséder une radio RDS.

Radio-RDS-TEAC-R5
La radio DRS Teac R5

 

 

La diffusion audionumérique ou DAB / DAB+ et DMB

 

Logo-DAB

Communément appelé DAB pour « Digital Audio Broadcasting », la diffusion audionumérique est un système de radiodiffusion numérique standardisé et développé sous l’égide du projet européen Eureka 147 qui regroupe différents organismes : diffuseurs, constructeurs, centres de recherches et opérateurs. Ce système de transmission audionumérique utilise le système de compression du son MEPG-1/2 Layer II qui fait partie de la même famille que le MP3.

Cette technologie permet ainsi l’émission et la captation de radio sans parasite avec une qualité sonore comparable au MP3 en fonctionnant sur les bandes fréquences VHF (ondes ultra courtes) et plus haut dans les bandes UHF. Elle se veut donc idéale pour une diffusion à l’échelle locale, régionale ou nationale. Ce système évolutif fonctionne par bouquet de chaînes que l’on appelle « ensemble » ou « multiplex » et qui peut être agencé selon les choix du diffuseur.

 

illust_logo_dab_plus

Le DAB permet depuis 2007 de faire transiter les flux audio au format HE-AAC V2. Cette évolution technique porte le nom de DAB+. Il offre un meilleur équilibre entre qualité du son et compression que le format MPEG-1/2 Layer II vous permettant de gagner en qualité d’écoute ainsi qu’en choix de radios. Il ne vous reste plus qu’à en profiter sur votre radio compatible DAB ou DAB+.

 

P3000-01Radio portable DB / DAB+ Scansonic P3000

 

Wolrd DMB - Digital Multimedia Broadcasting

Normalisé par l’ETSI où Institut Européen des normes de télécommunications, le DMB est une extension qui permet en plus de l’audio de faire transiter de la vidéo au format MPEG-4 part 10. Cette nouvelle norme a été développée à l’origine en Corée du sud dans le cadre du projet technologique national d’envoi de contenus multimédias (TV, radio et données) sur les appareils mobiles comme les téléphones mobiles, les ordinateurs portables ou encore les systèmes de navigation GPS.

 

Parfois appelé télévision mobile, cette technologie numérique de prochaine génération se veut un remplaçant de la radio FM. Il peut fonctionner par transmission satellite (S-DMB) ou terrestre (T-DMB).

 

 

La radio numérique terrestre ou RNT

 

Radio-Numérique-Terrestre-Lyon

La RNT est à la radio ce que la TNT est à la télévision. Il s’agit ni plus ni moins de la dénomination en France de la radio numérique. Plus techniquement, elle suppose une radiodiffusion numérique hertzienne et terrestre et voit donc la diffusion de programmes radiophoniques sous forme numérique. D’abord numérisé puis compressé pour optimiser la bande passante, la RNT envoie le son aussi bien par satellite que par internet.  Ce signal numérique peut être diffusé en streaming (temps réel) ou vous avez la possibilité de le télécharger sur une plateforme de podcast. Sa diffusion via internet vous permet de la recevoir à partir d’un appareil connecté à internet compatible RNT.

 

 

La Radio Internet ou Radio Web

 

Vous l’avez compris la prochaine évolution de la radio se devait d’être sur internet. La « web radio » a ainsi vu le jour diffusant son contenu uniquement sur internet grâce à la technologie de lecture en continu : streaming. Initiée en 1995, la première « web radio » à être diffusée 24/24 portait le nom de Radio HK. Pour écouter une radio web, il est nécessaire de posséder une radio internet capable de transformer en onde sonore, le flux d’information capturé. Il faut bien sûr que cette radio soit connectée au réseau internet via une connexion Wi-Fi ou grâce à un éventuel port Ethernet. Cette radio vous donne ainsi à accès à une infinité de contenus  radiophoniques : radios ou podcast. La radio internet supporte généralement les flux audio au format MP3, WMA voir OGG  L’avantage est bien sur un contenu riche en perpétuelle évolution.

 

Pure-Evoke-F4Radio Internet FM / RNT / DAB / DAB+ / DMB Bluetooth – Wi-Fi Pure Evoke F4

 

Comme on a pu le voir, la radio a encore de beaux jours devant elle là ou certains médias se sont cassés les dents. Riche d’une histoire forte et d’un large rayonnement dans l’inconscient collectif, elle a su grandir et s’adapter aux différentes époques. La super-mobilité ou l’hyper-connectivité n’ont pas eu raison d’elle, lui donnant au contraire les moyens de se diversifier pour prolonger encore plus notre plaisir d’écoute.

 

Ps: Découvrez notre sélection de radios FM / AM, DAB+ ou Web à découvrir sur Cobrason.com.

Haut
Partagez !