Vous êtes ici
Accueil > Derniers articles > Netflix arrive en France… en septembre !

Netflix arrive en France… en septembre !

Ça y est ! Netflix a annoncé officiellement, en date du lundi 21 juillet, son arrivée prochaine sur le marché français pour le mois de septembre 2014. Cobra fait le point sur les attentes, les promesses, et les éventuelles craintes concernant la présence de ce nouvel acteur entrant dans le paysage audiovisuel français

Netflix-Bandeau

 

SVoD, kesako ?

L’arrivée de Netflix est, pour beaucoup, l’occasion de découvrir et d’apprendre un nouveau terme : SVoD. L’acronyme de Subscription Video on Demand, désigne donc, dans la langue de Molière, la Vidéo à la Demande par Abonnement.

En clair, pour quelques euros par mois, le service américain vous permettra de visionner en illimité, en SD, en HD ou en Ultra HD, sur votre TV, ordinateur ou tablette,  des films et des séries issus d’un vaste catalogue.

Cette offre s’oppose donc à celles, plus limitées, proposant d’achat à l’unité de films ou de séries, regroupées sous les termes de VàD, VsD ou VoD.

1 térabit par seconde ? Et pour l’utilisateur final ?

 

Netflix VisionnageNetflix frappe fort en annonçant des serveurs capables de soutenir un débit de 1 térabit par seconde (1 Tb/s). Un chiffre démesuré quand on sait que, pour les abonnés à un Fournisseur d’Accès à Internet français, le débit moyen constaté en France en 2014 tourne aux alentours de 6 ou 7 Mégabits par seconde.

En installant ces serveurs avec ceux des principaux FAI français, Netflix leur permet un accès gratuit à une bande passante de 100 gbps… qui pourrait vite s’avérer trop juste… surtout si le succès de Netflix est au rendez-vous.
Charge alors, aux FAI de payer plus pour en offrir plus à leurs abonnés.

Qualité HD, Full HD ou Ultra HD ?

 

Aux Etats-Unis, l’offre Netflix propose des résolutions différentes en fonction des possibilités de votre bande passante.

SD / HD / Full HD / Ultra HD

Voici donc les recommandations concernant la vitesse de connexion Internet requise par flux pour la lecture de films et de séries TV via Netflix :

0,5 mégabits par seconde : bande passante requise.
Cela nous semble être un minimum… vraiment minime ! Juste pour dire qu’on est connecté au site, sans doute.

1,5 mégabits par seconde : bande passante recommandée.
Un minimum, pour naviguer ?

3,0 mégabits par seconde : recommandée pour la lecture en qualité SD.
Une qualité SD, en 480p ou Etats-Unis… et peut-être en 576p (qaulité DVD) chez nous ?

5,0 mégabits par seconde : recommandée pour la lecture en qualité HD.
A 5 Mb/s on peut effectivement profiter d’un mode 720p, finalement pas très éloigné de nos diffusions en TNT HD françaises, et en montant un peu vers 7 Mb/s (la moyenne française) on peut espérer bénéficier du 1080p, appelé Super HD 1080p chez Netflix, correspondant à la résolution des disques Blu-ray.

12 mégabits par seconde : recommandée pour la lecture en qualité 3D Super HD 1080p.
A vrai dire, Netflix annonce un besoin de débit entre 6 et 12 Mb/s.

25 mégabits par seconde : recommandée pour la lecture en qualité Ultra HD 4K.
C’est cette offre qui fait saliver de nombreux « futurs » utilisateurs, mais qui ne sera disponible que pour un petit nombre.
En effet, pour obtenir un débit réel de 25 Mb/s, il faut bénéficier d’une connexion Très Haut Débit, par Fibre ou Câble, souvent annoncée à 50 ou 100 Mb/s par les opérateurs.

Les produits compatibles ?

 

C’est malheureusement la grande inconnue. Pour être pleinement compatible, un TV devrait d’une part intégrer le service Netflix dans son portail, et un décodeur HEVC/H.265 pour traiter directement les précieux flux Ultra HD 4K.
Aucun constructeur de TV ne s’est, pour l’instant, avancé sur le sujet de la compatibilité avec les contenus du fameux fournisseur américain.

Sony FMP-X5

Seul Sony, annonce l’arrivée pour le mois d’août de son lecteur multimédia 4K, dénommé FMP-X5. Ce boîtier, proposé aux alentours des 400€, pourra donc faire office de véritable décodeur HEVC externe pour tous les modèles de TV actuels, permettant ainsi d’avoir accès aux offres de Vidéo à la Demande de Sony et Netflix.
Il s’appuiera sur une connectique fournie contenant 2 ports USB, un port Ethernet, un module Wi-Fi et 2 sorties HDMI, et assurera la compatibilité XAVC, Dolby Digital Plus, AVC et HEVC/H265, donc.

Nouvelle chronologie des médias ?

 

Netflix CatalogueL’actuelle Ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, semble souhaiter ardemment que le délai entre la sortie en salles d’un film et sa disponibilité légale en VOD par abonnement soit ramené de 36 à 24 mois…. A condition, toutefois, de participer au financement et à l’exposition (quota de diffusion) des œuvres françaises et européennes.

Un moyen d’éviter l’exil de Netflix, ou tout autre acteur, sur un sol étranger, comme le Luxembourg.
Toutefois, ce délai raccourci est tout de même assez éloigné des 4 mois suffisants à voir débarquer des films en DVD, Blu-ray ou VOD payante à l’unité. On peut donc se demander, si de telles propositions pourraient suffire à enrayer le piratage des œuvres.

Les principaux concurrents ?

 

La plus grosse surprise, finalement, c’est que les offres concurrentes pourraient ne pas émaner des acteurs déjà présents, mais des Fournisseurs d’Accès Internet directement.
Ainsi, Orange, avec le soutien du gouvernement, et Numericable ont déjà annoncé leur volonté de proposer des offres fortes via leurs Box Internet, d’ici peu de temps.

Les tarifs ?

 

Si rien n’est annoncé officiellement à ce jour, la rumeur parle de différents forfaits pour des prix mensuels allant de 7,99€ (sans HD) à 11,99€ (avec HD en multi-écrans).

Netflix Logo Rectangulaire

Notez, par ailleurs, que Netflix a choisi d’installer ces serveurs de compétition ( 1 Tb/s) au Data Center Telehouse 2, situé sur le boulevard Voltaire à Paris… à quelques mètres de notre magasin Cobra Paris-Parmentier.

6 thoughts on “Netflix arrive en France… en septembre !

  1. Salut,

    pour avoir testé Netflix US sur ma Samsung HU7500 (en France donc), pour le flux 4K en fait il ne faut que 16 Mbps (il y a 2 films, quelques « documentaires » et séries). Il n’y a que House Of Cards qui demande plus de débit (de mémoire 20, mais je n’ai pas pu testé H.O.C. ma connexion ne va pas aussi vite). Breaking Bad passe bien avec une connexion 16 Mbps par exemple.

    Petit tuto si ça vous intéresse pour tester Netflix (US) 4K si vous avez une (très) bonne connexion : http://www.hd-motion.com/2014/06/22/netflix-ultra-hd4k-mon-avis-et-un-petit-tuto-pour-lavoir-en-france-samsung-uhd-series-huxxxx/

    Par contre pour info, en Full HD il y a deux débits : le « 1080p » classique et le « 1080 Super HD » (seul le débit change), en plus du 720p.

    En 4K c’est du HEVC donc équivaut à x2 en débit par rapport au H264 utilisé en HD, donc même si 16 Mbps ça peut paraître peu ça fait quand même en gros 30 Mbps …

    🙂

    1. Bonjour,

      Effectivement, Netflix indique un débit minimal, pour bénéficier des flux Ultra HD 4K, de 15 Mbps (parfois) ou de 25 Mbps (souvent). Après discussion avec notre rédacteur en chef, Guillaume, nous avons délibérément décidé d’indiquer 25 Mbps pour ne pas créer la confusion dans l’esprit des personnes connectées en ADSL.
      En effet, il est extrêmement rare, même avec les progrès de l’ADSL (VDSL2, par exemple), d’obtenir des débits réels de 15 ou 16 Mbps, et à fortiori de 25 Mbps.

      La moyenne de débit réel pour les utilisateurs français étant aux alentours des 7 Mbps, nous voulions ainsi bien marquer que l’obtention des flux 4K Netflix nécessiterait donc, sans doute, une liaison de type fibre.

      Bien sûr, l’offre n’étant pas encore lancée, nous espérons nous tromper sur ce point… afin que le plus grand nombre puisse profiter de l’Ultra HD 4K.

      Merci de toutes vos précisions et de votre lecture assidue.

      Cordialement.

  2. bonjour decodeur sony hevc a 400 euros beaucoup trop cher qualite 4k non garantie avec les debits actuels par adsl pour la plupart des telespectateurs + ecran 4k requis peu de foyers equiper

  3. Pourra t-on enregistrer via, par exemple le Sony, sur disque dur de l’ultra HD en ADSL et regarder une fois l’enregistrement terminé.

    1. Bonjour,

      Il est difficile de vous répondre avec certitude avant le lancement de Netflix.

      Toutefois, si techniquement un tel enregistrement semble possible, il n’est pas dit que les programmes Ultra HD 4K ne soient pas protégés par des DRM, empêchant alors tout enregistrement.

      La question reste donc en suspens… en atendant.

      Cordialement.

Comments are closed.

Haut
Partagez !