Vous êtes ici
Accueil > Sans-Fil, Nomade et Multiroom > La musique dématérialisée dans tous ses états (Partie 1) !

La musique dématérialisée dans tous ses états (Partie 1) !

Voici la première partie de notre dossier pour tout savoir sur la musique dématérialisée ! Le premier pas ? Choisir un service adapté à vos besoins permettant d’écouter cette musique.

Il y a encore quelques mois, connecter son ordinateur à sa chaîne Hi-Fi était un acte de modernisme. C’est devenu aujourd’hui quelque chose de totalement obsolète ! N’est-il pas plus confortable de d’écouter de la musique sans-fil, sans avoir à déplacer votre ordinateur, ni effectuer de configuration compliquée ? Si vous êtes d’accord, vous allez apprécier la musique dématérialisée, et tous les services qui gravitent autour !

Quels services pour écouter sa musique ?

De nombreux services de musique dématérialisée existent, et parmi les plus significatifs, nous retrouvons Deezer et Spotify. Ces deux services vous donnent accès à des millions de chansons, stockées sur d’énormes serveurs aujourd’hui appelés « Cloud ». Pour en profiter pleinement, sans publicité et sans restriction, il vous faudra débourser la modique de somme de 10 euros par mois. Après avoir souscrit à cet abonnement, vous pourrez synchroniser les fichiers souhaités avec votre bibliothèque musicale, créer des playlists, les partager avec vos amis, et les écouter sur tous les appareils que vous souhaitez (ce sera l’objet de la seconde partie de notre dossier). La qualité des fichiers audio proposés sur ces plateformes est largement suffisante pour la plupart des systèmes audio, mais les plus fervents défenseurs de la haute-fidélité trouveront toujours quelque chose à redire…

C’est pourquoi la société Qobuz met à votre disposition des formats HD, aussi appelés Lossless (sans perte), d’une qualité équivalente à nos bons vieux CD. Des Masters Studio, capturés en sortie de table de mixage, permettent également d’apprécier tout le travail des ingénieurs et des artistes, dans une qualité qui dépasse cette fois largement celle du CD. Il vous faudra pour cela débourser un peu plus que chez la concurrence : comptez une trentaine d’euros. Enfin, nous n’aurions pu terminer cette première partie de notre dossier « musique dématérialisée », sans mentionner le tant attendu service d’Apple, j’ai nommé le iTunes Match. D’ici la fin de l’année, vous pourrez accéder à toute votre collection iTunes depuis n’importe quel appareil compatible (tablette, smartphone, ordinateur) sans avoir recours à de fastidieux procédés de transfert. Toutes vos musiques sont stockées dans le Cloud, que vous les ayez achetées sur le Store ou téléchargées sur le net ! Pour en profiter, vous devrez débourser environ 25 euros par an. Vite, on en meurt d’impatience m’sieur Apple !

Vous connaissez désormais les principaux services permettant d’accéder simplement et sans encombre à une quantité impressionnante de musiques dématérialisées. Petit conseil : n’oubliez pas les Radios Web, ces milliers de stations du monde entier diffusées gratuitement sur internet ! Dans la seconde partie de cet article, nous dissèquerons attentivement les moyens actuellement disponibles pour diffuser de la musique dématérialisée. Amplis, tablettes, smartphones, lecteurs réseau, plateformes musicales, Sonos… Rendez-vous dans très peu de temps !

Haut
Partagez !