Vous êtes ici
Accueil > Home-Cinéma > Le projecteur sonore, complément idéal d’un écran plat design !

Le projecteur sonore, complément idéal d’un écran plat design !

Cinq enceintes, des câbles, un caisson, un ampli… Tous ces éléments pourront décourager beaucoup d’amateurs de Home-Cinéma, en raison par exemple de leur encombrement ou de leur aspect. La solution ultime tient pourtant en 2 mots : Projecteur Sonore !

Un projecteur, c’est une barre de son équipée de plusieurs haut-parleurs directement amplifiés, et capables de reproduire avec efficacité les formats de son surround 2.1, 5.1 ou même 7.1. Cobrason vous propose donc une petite explication de la technologie employée par ces appareils. Merci qui ?

 

Comme nous vous le disions plus haut, un projecteur sonore est capable de délivrer un son multicanal, à partir d’un seul et unique emplacement. Ils emploient le même principe que les systèmes de radars à balayage, et s’appuient sur des processeurs de signaux (DSP) performants. Le procédé employé est relativement simple à comprendre : pour émettre un faisceau sonore droit, les haut-parleurs émettent le même signal, en même temps, alors que pour produire un faisceau oblique, les transducteurs retardent ou avancent la diffusion du son. Le signal est donc différé, pour que les effets surrounds soient ressentis en même temps que les effets avant. Pour que le spectateur puisse percevoir des effets comme provenant de l’arrière, les projecteurs de son utilisent simplement les parois de votre pièce ! Le signal rebondit alors sur votre mur, selon un angle bien déterminé, et vous avez vraiment l’impression d’avoir des enceintes derrière votre tête ! Ainsi, et grâce à une multitude de HP placés à différents niveaux (jusqu’à 44 répartis sur 3 niveaux pour la Yamaha YSP-5100), les projecteurs peuvent reproduire les bandes-son Dolby/DTS avec une efficacité déconcertante.

Pourquoi les barres sonores sont si coûteuses ? Tout simplement parce qu’elles embarquent de nombreux haut-parleurs, une foultitude d’amplificateurs, et de puissantes puces de traitement. Les modes de son DSP ont ici une importance toute particulière, puisqu’ils permettent un contrôle parfait de la phase. Bien entendu, les décodeurs Dolby et DTS sont intégrés, afin de générer un océan d’effets, qui vous assure une plongée en apnée dans votre programme. Vous n’en ressortirez donc pas tout à fait indemne ! Du point de vue connectique, une barre sonore se comporte de la même façon qu’un ampli classique. Des entrées/sorties Optique, Coaxial ou RCA sont présentes, et vous trouverez même des prises HDMI et YUV sur les modèles haut de gamme. Vos périphériques audio et vidéo sont donc totalement compatibles, et vous n’aurez pas un seul centime supplémentaire à dépenser. Certains constructeurs ont même réussi à introduire un lecteur Blu-Ray (comme c’est le cas pour la Philips HTS-9140) ! Enfin, une barre de son ne serait pas totalement autonome si elle n’embarquait pas les fonctions qui font le succès des ampli home-cinéma dédiés, à savoir leurs capacités réseau et multimédia. Vous ne pensiez pas passez à côté d’un port USB ou du Wi-Fi (DLNA) tout de même ?

 

Le projecteur de son est donc l’arme ultime des fanatiques de Home-Cinéma soucieux de conserver un salon épuré et design. Sous un écran plat, une barre de son ne se remarque presque pas, puisqu’elle prolonge harmonieusement les lignes de votre téléviseur : idéal pour une installation murale des plus élégantes. Cependant, une fois en fonctionnement, il est bien difficile de ne pas la remarquer ! Vous allez faire des jaloux parmi vos proches…

Retrouvez toutes nos barres de son sur www.cobrason.fr !

Haut
Partagez !